samedi , 24 août 2019
<span style='text-decoration: underline;'>USM Bel Abbés</span>:<br><span style='color:red;'>Le flou total</span>

USM Bel Abbés:
Le flou total

Désormais, les fins de saisons se suivent et se ressemblent pour le club phare de la Mekerra.

Une fois le maintien assuré, c’est le flou total qui règne depuis la fin du championnat. Des sit-in de supporters, des marches de fans, des revendications de départ de dirigeants, démission du DG de la SSPA/USMBA, et réclamation de parrainage d’une société étatique. Tout le monde veut sa part du gâteau dans ce milieu malsain qui entoure l’USM Bel Abbés et personne ne pense à l’avenir du club. Le temps presse et aucun changement n’est en vue pour le moment. Une opportunité pour les ‘rapaces’ qui se disent notables de Sidi Bel Abbés et qui n’ont de notoriété sur cette ville que leurs actes de résidence. Heureusement que l’apport et le soutien de l’actuel wali, Ahmed Sassi ont eu raison de la survie de l’équipe chère à des milliers de supporters belabbésiens.  D’autres se montrent plus sages et veulent une certaine stabilité surtout dans le domaine technique. Ils estiment que le miracle de maintien réalisé par l’entraineur Sidi Ahmed Slimani doit continuer en reconduisant l’enfant d’Ouled Mimoun pour une autre saison à la tête de la barre technique de l’USMBA et aussi son staff, composé de l’adjoint Feth Eddine Benkabou et l’entraineur des gardiens, Zouaoui Zitouni. Au moment où Bounoua s’apprête à s’engager à la JSK, le cas de Tabti reste très compliqué car le joueur a manifesté son absence dans un moment crucial de son équipe malgré les millions de centimes qu’il a empoché. Ce sont ces maudits vieux qui l’ont gâtés l’été dernier, tout en écartant les CEO, Toual, Bouguelmouna et Ben Abderrahmane. L’urgence est de s’entourer autour du club afin de sauver le mercato estival qui s’annonce dur pour les futurs dirigeants de l’USMBA.
B. Didène