samedi , 24 août 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue 1 Mobilis </span>:<br><span style='color:red;'>Le MCO et l’USMBA luttent pour la survie de l’Oranie parmi l’élite</span>

Ligue 1 Mobilis :
Le MCO et l’USMBA luttent pour la survie de l’Oranie parmi l’élite

Les Hamraoua, ont relevé un véritable défi ce mardi passé, en tenant en échec sur leur terre l’équipe de Soustara qui s’apprêtait à fêter son titre de champion en cas de victoire.

Les Helaimia et consorts, avaient leur sort entre les mains, sachant qu’une défaite les mettraient inéluctablement en danger. Motivés, les Rouge et Blanc, ont foulé le terrain de Omar Hammadi en toute confiance, surtout avec la présence d’un nombre important de supporters. La partie débuta en trombe du côté des locaux, contrairement aux Hamraoua qui ont prôné la prudence. A moins d’un quart d’heure de jeu, les Oranais arrivent à contourner l’arrière-garde usmiste, El Moukden tente un tir que Benyahia détourna en corner. Les Algérois poussés par leur forte galerie se portent en attaque et se procurent des occasions franches de scorer que rateront tour à tour par Zouari et Benguit. Les Hamraoua résistent et attendront la 21’ pour se procurer une belle opportunité, après un bon centre de Mansouri, que Mekkaoui d’une belle reprise, rate le cadre. Acculés de toutes parts, les locaux tentent le tout pour le tout mais retrouvent à chaque fois Litim à la parade. Les Usmistes attendront les ultimes minutes de la première période pour pousser la défense hamraouie à la faute et obtiennent un penalty qu’exécutera Benmoussa et donne l’avantage à son équipe. Au retour des vestiaires, les locaux imposent leur jeu, mais les Hamraoua restent sereins avec la ferme détermination de tenter de rétablir l’équilibre. Le jeu gagna d’intensité et d’agressivité et le MCO, se défend intelligemment, suite aux assauts répétés de Soustara. Vivien qui a provoqué le penalty en première mi-temps, se mettra en évidence, pour s’ériger en véritable rempart, empêchant toutes tentatives adverses. A l’heure du jeu, suite à une balle arrêtée bien bottée par Mansouri, le même Vivien à la réception du ballon, s’éleva bien haut, pour remettre les pendules à l’heure après avoir trompé le gardien  d’une belle tête à la grande joie des supporters et de ses coéquipiers. Groggys par cette réalisation, les usmistes paniquent et imposent un gros pressing pour tenter de se reprendre, mais leur excès de précipitation leur joua des tours face à une solide défense d’El Hamri bien regroupée autour de Litim. Les Hamraoua, suite à de bons contres, ont même failli corser l’addition une première fois par Toumi et par Aouedj, qui ont raté lamentablement face au gardien de l’USMA Mansouri. Aux ultimes minutes de la partie, les camarades de Benmoussa pousseront jusqu’au bout de leurs forces, mais en vain, le score de parité de 1 à 1 en restera là jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Les Hamraoua ont fêté comme il se doit ce bon résultat devant leurs fans et aux vestiaires. L’entraîneur Leknaoui, heureux et très ému, n’a pas caché sa joie: «Je suis un homme doublement heureux après avoir réussi à faire accéder Biskra au palier supérieur et aujourd’hui après avoir donné un grand espoir de maintien pour le MCO. Mes joueurs ont été héroïques sur le terrain et ont réalisé un excellent match malgré la grosse pression qui pesait sur leurs épaules. J’ai demandé aux joueurs d’être calmes, même après le penalty concédé. On a donc persévéré et nos efforts n’ont pas été vains avec ce but de Vivien qui nous a permis de décrocher un précieux point du nul face à une équipe qui en voulait tant. Maintenant, il va falloir gagner notre prochain match contre le NAHD pour assurer notre maintien».
 B.Sadek