vendredi , 22 novembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue 1 Mobilis</span>:<br><span style='color:red;'>le MO Béjaïa renoue avec la victoire après 80 jours de disette</span>
© APS

Ligue 1 Mobilis:
le MO Béjaïa renoue avec la victoire après 80 jours de disette

Le MO Béjaïa a renoué avec la victoire après 80 jours de disette, en battant le CA Batna (2-1), mardi en match de mise à jour du championnat de Ligue 1 algérienne de football, synonyme de deuxième victoire de la saison. 

L’unique succès jusqu’à mardi du MOB, finaliste malheureux de la précédente édition de la Coupe de la Confédération africaine, remontait au 8 octobre 2016 face au CR Belouizdad (1-0), comptant pour la 4e journée. Depuis, les “”Crabes’’ n’ont pas cessé de manger leur pain noir. Résultat des courses : l’équipe ferme la marche au classement et reste sérieusement menacée de relégation. «C’est la victoire du coeur. On n’avait plus droit à l’erreur au vu du danger qui nous guette. Ce succès nous permet de souffler un peu et relancer nos chances dans la lutte pour le maintien. Nous allons profiter de la trêve hivernale pour justement bien nous préparer en vue de la phase retour», a déclaré l’entraîneur intérimaire Mohamed Bousaâda. En 15 matchs, les gars de “”Yemma Gouraya’’ ont réalisé un parcours des plus décevants, contrastant totalement avec celui de la compétition continentale. Avec deux victoires seulement, contre cinq nuls et huit défaites, les “”Crabes’’ sont dans l’obligation de vite réagir pour éviter un retour en Ligue 2, trois ans seulement après leur accession historique parmi l’élite. Mais pour ce faire, le club devra retrouver d’abord sa stabilité sur le double plan administratif et technique.
A propos du volet technique justement, la direction béjaouie peine pour désigner un nouvel entraîneur en remplacement de Youcef Bouzidi, dont le passage fut très court. Le désir des dirigeants de récupérer leur ancien coach, Abdelkader Amrani, bute sur le refus de ce dernier. Les pistes Mohamed Henkouche, actuellement à l’ASM Oran et Miloud Hamdi, l’ancien entraîneur de l’USM Alger, sont également évoquées dans l’entourage du club.