vendredi , 15 décembre 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Annaba </span>:<br><span style='color:red;'>Le musée d’Hippone récompense les lauréats du concours du «petit archéologue»</span>
© D.R

Annaba :
Le musée d’Hippone récompense les lauréats du concours du «petit archéologue»

Le musée Hippone d’Annaba a récompensé les lauréats du concours «le petit archéologue», organisé au mois d’octobre dernier, lors d’une cérémonie organisée, samedi, sur le site archéologique d’Hippone à l’occasion de la clôture de l’atelier de formation dans le cadre du projet d’enseignement précoce au sein des musées algériens, a affirmé, dimanche, le directeur de ce musée, Amar Nouara.

Le premier prix a été décerné à Meriem Echaouachi, une collégienne faisant partie des participants à ce concours, qui a réalisé une toile de peinture antique, représentant le masque de Korgan et le site archéologique d’Hippone. Ce concours, qui a vu la participation de 348 £uvres artistiques et créatives d’enfants des trois paliers de l’enseignement ainsi que ceux aux besoins spécifiques, a porté sur plusieurs axes, notamment le dessin, les travaux manuels et l’expression écrite abordant des thèmes en relation avec les musées, les sites et les vestiges archéologiques en Algérie.
La cérémonie de remise des prix, marquée par la distribution de cadeaux d’encouragements aux participants, a vu la présence de plus de 1000 enfants et parents, transformant le site d’Hippone en un musée à ciel ouvert dédié à la créativité des enfants dans divers domaines entre expositions culturelles et artistiques, chants, défilés de mode et d’habits traditionnels ainsi que des représentations théâtrales. Cela, en plus d’activités éducatives sur la carte archéologique, des travaux de mosaïque, et ce avec la participation des musées de Cirta de Constantine et Djemila de Sétif. Au total, 625 élèves, âgés entre 3 à 17 ans de la wilaya d’Annaba, ont bénéficié d’un atelier de formation d’une année portant sur les sites archéologiques, en vue de développer les capacités d’innovation chez les apprenants. Cet atelier de formation s’inscrit dans le cadre du projet de «l’enseignement précoce dans les musées algériens» lequel a été récompensé lors du concours mondial de créativité, organisé, en 2016, par le département d’Etat des Affaires étrangères américain, où pas moins de 829 projets de 51 pays ont été proposés, a précisé le directeur du musée Hippone, promoteur du projet.