dimanche , 15 décembre 2019

...:
Le sens d’une victoire

Les Algériens ont passé la nuit du dimanche au lundi dans la bonne humeur. L’héroïque qualification arrachée par l’Equipe nationale de football, aidée en cela par les milliers de supporters qui ont fait le déplacement jusqu’au Caire pour soutenir les Fennecs, était encore hier, et c’est naturel, dans la bouche de tous les Algériens. Les quelques jours qui nous séparent de la finale seront mis à profit pour refaire le match et commenter la réaction disproportionnée très enthousiaste des médias égyptiens, ainsi que les milliers de vidéos postées sur les réseaux sociaux.
Dans l’écrasante majorité des cas, les Algériens approuvent l’attitude de l’Equipe nationale et de ses supporters qui, en s’armant d’un mental en acier, ont construit le rêve fou d’une finale en Coupe d’Afrique, en ces moments historiques que vit leur pays. L’on a senti tout au long du tournoi une réelle osmose entre la société et les Verts. Il faut dire que ce sentiment de grande cohésion au sein de la société algérienne n’est pas venu par hasard.
Il eut d’abord une entame de compétitions hors-norme. Un début tonitruant que de très nombreux ‘experts en foot de par le monde, ont salué sans réserves, a fait « tiquer » tout le monde en Algérie. De l’enseignant universitaire au jeune chômeur qui se côtoyaient les vendredis de la révolution pacifique, tout le monde a senti le frémissement de quelque chose de grand qui se formait dans les stades de foot égyptiens. Et c’est ainsi que s’est renforcée une sorte de réaction télépathique au sein de la société réelle. De cette osmose est né le second pont aérien de l’histoire du football national, après celui de Khartoum, en 2009. Comme au temps de l’Odyssée d’Oum Dormane, bien que cette fois, le foot est le seul carburant, ils étaient des milliers à se porter volontaires pour supporter l’Equipe nationale. Et cette dernière sentant le poids de la responsabilité, a su relever le défi et le reste, c’est l’une des plus grandes explosions de joie de l’Algérie indépendante.
Cette explosion de joie aura été l’une des plus belles, la plus majestueuse pour la simple raison que tout le monde y a pris part et tout le monde a reconnu l’apport de chacun, et aussi parce qu’elle intervient à un moment où le peuple fait montre d’une impressionnante solidarité, plus de quatre mois durant. C’est cela le sens profond d’une victoire. S’il faut retenir une leçon de cette qualification à la finale de la Coupe d’Afrique de football, serait que les plus belles choses qu’une Nation peut réaliser, ce sont celles où tout le monde y participe. Il faut absolument y voir un clin d’œil à nos politiques qui préparent un dialogue salutaire pour l’avenir du pays. Il faut faire participer tout le monde à la réalisation politique…

Par Nabil.G