vendredi , 15 décembre 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Mostaganem</span>:<br><span style='color:red;'>Le SG de la wilaya installe la nouvelle APC </span>
© Google

Mostaganem:
Le SG de la wilaya installe la nouvelle APC 

Avant-hier, en fin d’après midi, la nouvelle assemblée populaire communale de Mostaganem, issue des élections locales du vingt trois novembre dernier, a été installée par le secrétaire général de la wilaya qui était accompagné du chef de daïra et du directeur de la réglementation et des affaires générales.
La cérémonie d’installation s’est déroulée dans la salle de conférences de l’APC, en présence des élus du maire sortant et de représentants de la société civile. L’assemblée est composée de trente trois membres dont le président et onze du FLN. Quatre d’IN Ilfitah- trois du RND trois du PT. Trois de TAJ, trois du MSP, trois de NOR et trois du MPA. Dans son intervention faite dans un langage et direct ainsi que persuasif, touchant tout celui animé par un amour patriotique, le SG de la wilaya a exhorté les nouveaux élus à agir dans un esprit de collégialité, en diluant toute idée partisane en vue de réussir la difficile mission dont les citoyens les ont chargés. Le SG a insisté pour que les élus restent à l’écoute permanente des préoccupations des citoyens et de tendre à les satisfaire. La nouvelle équipe qui forme l’APC, (doit s’atteler en prime abord à éradiquer des rues les nids de poules, à enlever la saleté (déchets) qui stagnent dans les quartiers et cités pour rendre l’environnement sain, permettant aux citoyens de mieux respirer et d’avoir une vision qui abreuve l’œil devait dire le représentant du wali. La tâche d’élu et des commis de l’Etat ne consiste pas du tout à se servir, mais de servir l’intérêt général a affirmé le SG de wilaya. Celui-ci, a également instruit l’APC à recenser tous les biens de la commune, en vue de susciter les entrées de réussite
financière. Certes, l’Etat continuera à aider les communes, mais celles-ci doivent créer des créneaux porteurs de finances. Ces élus se doivent de gérer convenablement leurs communes en ayant à l’esprit la situation financière du pays, compte tenu de la chute des prix du pétrole. Le discours qui a consisté à des orientations et d’offrir une bonne feuille de route, était argumenté de versets coraniques et de hadiths nabaouis que le SG de la wilaya a choisi à bon escient. A son tour, le nouveau président de l’assemblée populaire communale de Mostaganem, M. Belkhodja Abdelkader professeur en retraite, et relevant du Front de libération nationale, a lu son discours dont le sens profond et apparent ressemblait à celui du SG de la wilaya. En effet, le maire a dit à l’intention des élus, « nous nous devons de nous unir et d’agir comme un seul homme pour satisfaire les préoccupations des citoyens ». Nous devons ôter toute étiquette partisane et œuvrer uniquement à améliorer les conditions de vie de la population a dit le maire. La sincérité, l’engagement et la probité doivent être les marques de nos actions en faveur du citoyen, a encore dit le P/APC. Nous devrons conjuguer nos efforts pour en faire de Mostaganem une perle de la méditerranée, comme l’a si bien dit un jour le président de la République en lançant en direction des élus «Il n’est guère d’objectif qui reste inaccessible à la force de la volonté humaine». Cette force n’est que dans l’union dénuée de tout égoïsme et de toute hypocrisie.
Charef.N