mardi , 23 juillet 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Développement</span>:<br><span style='color:red;'>Le wali de Mostaganem reçoit un groupe d’hommes d’affaires et d’investisseurs algériens vivant en France</span>
Le wali de Mostaganem © D.R / Archives

Développement:
Le wali de Mostaganem reçoit un groupe d’hommes d’affaires et d’investisseurs algériens vivant en France

Le wali, Temmar Abelwahid, a élaboré une stratégie suivant une vision de développement tout en mettant en place les mesures d’accompagnement nécessaires, les capacités d’accueil (zones industrielles et zones d’activités communales et autres endroits), pour faire venir dans la wilaya de Mostaganem des investisseurs nationaux et étrangers pour implanter des usines industrielles, de transformation «agro-alimentaire», de construire des hôtels de haut standing et de procéder à l’installation de l’aquaculture qui ouvre de grandes perspectives.

Dans cet ordre d’idées, déjà des investissements étrangers, même américains et des nationaux sont sur le point de concrétiser de grands projets. Toutes les facilités leur sont accordées. Ainsi, dans l’après-midi d’avant-hier dimanche, le wali a reçu dans son Cabinet, un groupe d’hommes d’affaires et d’investisseurs algériens vivant en France. Le groupe était accompagné par Samir Chaâbna, député et membre de la commission des affaires étrangères de l’assemblée populaire nationale, chargé de l’émigration algérienne. Dans un climat cordial, le wali a amplement expliqué les possibilités et les facilités accordées aux éventuels investisseurs dans la wilaya de Mostaganem, suivant ses besoins et conformément à la stratégie élaborée définissant les divers créneaux. A son tour, ledit groupe s’est dit très satisfait et qu’il étudiera les  propositions en vue d’un réel investissement et qu’il sera l’ambassadeur de Mostaganem auprès des autres hommes d’affaires en France. En matière de transport, le wali dira à ses hôtes que la wilaya possède un port avec une gare maritime, le train et dans une année, la bretelle devant relier cette infrastructure à l’autoroute Est-ouest, sera achevée et l’éventuelle possibilité de la réouverture de l’aéroport.

Charef.N