mardi , 20 août 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Les habitants ont soulevé plusieurs préoccupations</span>:<br><span style='color:red;'>Le wali d’Oran rassure les habitants de la cité Lescure</span>
ph Adda

Les habitants ont soulevé plusieurs préoccupations:
Le wali d’Oran rassure les habitants de la cité Lescure

Le wali d’Oran, Mouloud Cherifi, s’est rendu jeudi dernier à la cité Lescure pour voir de près la situation de la cité et rencontrer les habitants qui ont soulevé plusieurs préoccupations. Arrivé sur place, Mouloud Cherifi a été accueilli par quelques habitants qui ont expliqué les problèmes qui nuisent quotidiennement à leur cadre de vie.

Le wali s’est déplacé à une placette en plein cœur du quartier, les habitants ont demandé son aménagement. Le wali a ordonné qu’un bureau d’étude soit choisi pour élaborer une étude concernant l’aménagement prévu sur la place avec, notamment, un stade de proximité pour permettre aux jeunes de la cité de s’adonner à leur jeu favori, le football. Les habitants ont soulevé également le problème d’étanchéité. Le wali a visité quelques appartements où les fuites d’eau perdurent depuis quelques années, ce qui met en péril l’état de la structure des bâtiments. Le wali d’Oran a donné une instruction pour prendre en charge ce problème qui est «une priorité urgente » afin de mettre fin à ces fuites qui pénalisent le cadre de vie des citoyens.
Notons que ces derniers mois, les travaux de réhabilitation du réseau d’assainissement de la cité Lescure au centre ville d’Oran sont confrontés à plusieurs difficultés, selon la Direction du logement de la wilaya d’Oran. En effet, la direction du logement a pris le projet en main. Ce dernier a été affecté auparavant à l’OPGI et les travaux ont été entamés en 2016. Mais sur le terrain, plusieurs difficultés pénalisent l’avancement des travaux, notamment, dans le volet financier et des complexités techniques. Parmi ces problèmes, figure le montant faible destiné au projet. La cité est composée de 24 immeubles composés de 5 à 19 étages. Les colonnes montantes sont étroites se trouvant dans un espace de 90 cm d’une hauteur de 44 mètres. A cela s’ajoute, selon la direction du logement, les travaux d’aménagement effectués par les habitants à l’intérieur des appartements.
Mais malgré ces difficultés, la Direction du logement poursuit les travaux sur le terrain et veille à un suivi rigoureux de ces travaux qui permettront de mettre fin à l’un des principaux problèmes dans cette cité où les habitants étaient ennuyés par la fuite des eaux usées, source de rats et de moustiques, ce qui a pénalisé le cadre de vie des habitants. Le wali d’Oran, Mouloud Cherifi, a visité également un parking au sous sol de la cité. Mouloud Cherifi s’est rendu également au boulevard du front de mer où les travaux de ravalement des façades de 14 immeubles ont été entamés, il a inspecté de près les travaux d’aménagement du boulevard. Le wali d’Oran a un plan ambitieux pour relooker les grandes artères de la ville qui doit se préparer à abriter les jeux méditerranéens 2021. Mouloud Cherifi a organisé, dans ce cadre, plusieurs réunions pour discuter des travaux de réhabilitation du front de mer, de la rue de la Bastille et de la pêcherie. 06 entreprises ont été choisies pour l’aménagement du front de mer sur une distance de 1.6 km. Une enveloppe financière de 30 milliards de cts a été allouée pour ce projet.
Fethi Mohamed