samedi , 14 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Les arènes d’Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Le wali d’Oran veut redonner un nouvel éclat</span>
© D.R

Les arènes d’Oran:
Le wali d’Oran veut redonner un nouvel éclat

Les  arènes sont parmi les lieux historiques d’Oran qui ont été récemment rouverts au public après des travaux d’aménagement. Le wali d’Oran Abdelkader Jellaoui a effectué hier une visite sur place. Il a ordonné dans ce cadre de mener des travaux d’aménagements supplémentaires de cette structure pour qu’elle puisse accueillir des activités culturelles et de divertissements à l’avenir.

Le wali a donné également des recommandations pour que des réflexions soient entamées pour la réhabilitation de la partie restante des gradins et mettre en place des panneaux publicitaires pour séparer les gradins et équiper les arènes d’un écran géant pour permettre aux habitants des quartiers environnants de suivre les matchs et de l’exploiter également durant les événements culturels qu’accueillera cette structure. Abdelkader Jellaoui a donné également des directives pour l’aménagement d’un espace situé sous les gradins pour le transformer en une salle d’exposition ouverte à l’artisanat et aux peintres de la ville pour exposer leurs tableaux et leurs produits puisque Oran s’apprête à lancer prochainement son circuit touristique qui va parcourir les différents monuments touristiques à l’instar de Santa Cruz et la mosquée Abdelkader Ibn Badis et le musée Ahmed Zabana.
Un guide touristique sera également sur place pour orienter les visiteurs des arènes d’Oran et leur expliquer l’histoire de ce monument historique. Notons que les arènes d’Oran est un bâtiment circulaire destiné, à l’origine, à abriter des courses de taureaux. L’histoire de la ville d’Oran est marquée par une période de présence espagnole, de 1505 à 1791. Les arènes témoignent donc de l’influence culturelle hispanique restée vivace dans la cité.
Des arènes en bois primitives sont inaugurées le 27 mai 1890, avant d’être remplacées par le bâtiment contemporain construit en 1908 et inauguré le 14 juillet 1910.
Les courses données y sont nombreuses. Les corridas sont interrompues le 15 juillet 1936 au moment du déclenchement de la guerre d’Espagne. Elles reprennent en 1954, après une réfection, portant ainsi sa capacité d’accueil de 7 000 à 10 000 spectateurs. Elles ont été fermées par la suite en 1960.