vendredi , 23 août 2019
<span style='text-decoration: underline;'>ORAN / La viabilisation bute sur des contraintes techniques et administratives</span>:<br><span style='color:red;'>Les 2.800 logements AADL seront-t-ils attribués fin août prochain ?</span>

ORAN / La viabilisation bute sur des contraintes techniques et administratives:
Les 2.800 logements AADL seront-t-ils attribués fin août prochain ?

Le premier quota de 2.800 logements AADL du pôle urbain Ahmed Zabana (Misserghine) pourrait-il être attribué fin août prochain, comme promis par le chef de l’exécutif local ?

La viabilisation du chantier des logements concernés avance, certes, mais les travaux de raccordement des logements aux réseaux d’électricité et de gaz de ville butent sur des contraintes d’ordre administratif et technique.
A un mois de la date butoir, le chantier de raccordements des logements aux réseaux d’électricité et du gaz n’a pas été encore entamé et les observateurs avisés estiment qu’à ce rythme, les logements ne seront jamais prêts d’ici fin août prochain.
Tout porte à croire que les logements, déjà achevés, ne pourront jamais être livrés en septembre prochain. Selon des estimations crédibles, les 13.000 logements achevés de ce site ne pourront être totalement attribués qu’en début 2020. Quelques quotas pourront être livrés au compte-goutte durant le 4ème trimestre 2019, mais les heureux « bénéficiaires » seront quasiment casés dans une cité dépourvue de toutes les commodités : il n’y a ni commerces, ni services, ni écoles, ni lignes de transport, etc. Contrairement aux autres sites AADL à Oran qui se trouvent relativement proches des autres agglomérations, le nouveau pôle urbain est dans une zone isolée entre Oran et Misserghine, ce qui complique les travaux de raccordement des logements aux différents réseaux.
La nature rocheuse du site a compliqué les travaux d’excavation nécessaires pour le raccordement des logements aux réseaux divers, précise-t-on. Les souscripteurs, qui sont conscients de l’ampleur de la tâche, exigent une date précise pour la livraison des logements.
H. Maalem