samedi , 14 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Election présidentielle</span>:<br><span style='color:red;'>Les candidats face à l’épreuve du débat télévisé</span>
© illustration

Election présidentielle:
Les candidats face à l’épreuve du débat télévisé

Dans un souci de transparence et pour mieux étaler leurs programmes respectifs, les cinq candidats à l’élection présidentielle du 12 décembre vont participer à un débat télévisé fixé à vendredi 6 décembre. Alors que l’information sur cette rencontre était longtemps évoquée par les médias nationaux, l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a confirmé la programmation de ce débat qui aura lieu à Alger. Ainsi, l’instance présidée par Mohamed Charfi a d’ors et déjà commencé les préparatifs en prévision de la rencontre télévisée, mais les détails concernant par exemple l’heure, la durée, la transmission et les animateurs ne sont pas encore dévoilés. En plus de la tournée effectuée par les cinq candidats sur le terrain où ils ont sillonné plusieurs wilayas du pays, les citoyens qui n’ont pas pu suivre la campagne électorale, peuvent avoir une idée précise des programmes des différents prétendants. Tous les candidats n’ont pas confirmé leur participation où chacun a fait part de quelques conditions, mais tout porte à croire que la rencontre télévisée aura bien lieu, à en croire l’ANIE qui a annoncé la date et le lieu. Comme il est le cas lors des différentes campagnes présidentielles organisées dans plusieurs pays occidentaux, les candidats auront à répondre, face aux journalistes, à des questions précises sur les grandes lignes de leurs programmes électoraux. Les prétendants doivent se baser sur des arguments solides pour essayer de convaincre les présents et des téléspectateurs qui seront, peut être, plusieurs milliers à suivre le débat.
Les volets économique et social vont constituer, sans doute, la grande partie des questions qui seront adressées aux candidats.
Et contrairement aux discours qu’ils ont tenus lors de la tournée effectuée dans plusieurs wilayas du pays, et rencontre de proximité avec la société civile, dans le cadre de la campagne électorale, les cinq prétendants doivent répondre à des questions tout azimut. Compétition oblige, chaque candidat se trouve ainsi dans une posture durant laquelle il doit faire de son mieux et avoir les arguments nécessaires, convaincre les électeurs, pour augmenter sa cote et ses chances de gagner à l’issue du prochain scrutin.
De son côté, le chargé de l’information de l’ANIE, Ali Draa, a donné, lundi dernier, quelques détails relatifs à ce débat tant attendu. « Le débat télévisé entre les cinq candidats en lice pour l’élection présidentielle du 12 décembre courant aura lieu le vendredi prochain», a-t-il annoncé face à la presse.
Il a indiqué ainsi que «le débat télévisé entre les prétendants à la magistrature suprême aura lieu vendredi prochain, soulignant que les détails relatifs au déroulement de ce rendez-vous (heure, durée, transmission et les animateurs) seront dévoilés ultérieurement».
Par ailleurs, Mohamed Charfi, président de l’ANIE avait affirmé, il y’a quelques jours, que la décision relative à l’organisation de ce débat a été prise par lui-même, en accord avec l’ensemble des candidats qui ont accepté d’y participer. Aussi, Rachid Berdane, membre de l’instance a assuré, dimanche dernier, que la préparation de ce débat télévisé «était en cours», ajoutant que «ces débats permettraient aux citoyens de connaitre de plus près les programmes électoraux de chaque candidat».

Samir Hamiche