vendredi , 24 mai 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Mouvement de contestation des souscripteurs AADL 2 (Misserghine) </span>:<br><span style='color:red;'>Les chantiers de viabilisation à la traîne, la remise des clefs reportée à fin 2019</span>

Mouvement de contestation des souscripteurs AADL 2 (Misserghine) :
Les chantiers de viabilisation à la traîne, la remise des clefs reportée à fin 2019

La remise des clés d’un premier quota de 2.000 logements location-vente au pôle urbain Ahmed Zabana (Misserghine), initialement annoncée pour fin juin prochain, a été finalement reportée à la fin de l’année en cours, selon des sources concordantes qui précisent que cette décision a été prise en raison d’un «retard flagrant dans le lancement du chantier de viabilisation».

Les délégués des souscripteurs qui s’étaient déplacés mardi au nouveau pôle urbain, ont appris sur place que le marché de viabilisation n’a pas encore été attribué à ce jour et ce, en dépit des promesses des autorités locales et de l’existence d’une enveloppe budgétaire consistante de 670 milliards de cts.
Les délégués ont en effet, été informés que les avis d’appel d’offres pour la sélection d’une ou des entreprise (s) pour le raccordement des appartements aux différents réseaux, n’ont pas encore étaient lancés. Les cahiers des charges seront certes, approuvés la fin de cette semaine, mais la procédure administrative pour désigner une entreprise pour la viabilisation du site, devra durer au moins deux mois.
Selon les mêmes sources, des engagements ont été faits par le responsable du site pour la livraison de 13.000 logements en décembre prochain ou début 2020. Cet énième report de l’attribution des logements qui sont achevés pour certains depuis plusieurs mois, provoque la colère des souscripteurs qui ont menacé hier de radicaliser leur mouvement de contestation dans les jours à venir. Ils avaient d’ailleurs, tenu un rassemblement durant l’après-midi de mardi devant le siège de la wilaya pour exiger l’intervention du chef de l’exécutif local. Les souscripteurs exigent le lancement dans les plus brefs délais, des travaux de viabilisation et de raccordement des appartements achevés, la programmation d’une date précise pour le relogement des bénéficiaires, la réalisation des équipements publics (écoles, sûretés, agences de prestations de services…) et l’ouverture de commerces dans le site en question.
Le retard dans le lancement des chantiers de viabilisation du pôle urbain Chahid Ahmed Zabana à Misserghine, compromet la livraison dans les délais avancés, de milliers de logements achevés, de la formule location-vente.
4.000 logements sont ainsi totalement achevés dans ce pôle urbain, mais sans aucun raccordement aux divers réseaux.
H. Maalem