vendredi , 19 avril 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Oran-Arzew </span>:<br><span style='color:red;'>Les habitants réclament une ligne «Eto»</span>

Oran-Arzew :
Les habitants réclament une ligne «Eto»

Des habitants de la localité d’Arzew ont lancé un appel aux services concernés pour la mise en place d’une ligne de transport entre Oran et Arzew qui sera assurée par les bus de l’établissement de transport public (ETO).

En effet, plusieurs citoyens interrogés hier, ont soulevé leur mécontentement contre la situation actuelle du transport entre cette localité et le chef lieu de la localité où des dizaines de citoyens trouvent d’énormes difficultés pour rejoindre Oran, ce qui pénalise leur itinéraire quotidien vers les universités et leurs lieux de travail.
«les nombreux bus de Marque Toyota n’arrivent plus à faire face à la demande, on veut une ligne organisée et un transport disponible, nous sommes confrontés à la fin de la journée à payer 200 Da pour un chauffeur clandestin afin de rejoindre Arzew, on espère que les services concernés vont réagir pour créer une ligne de bus (Eto) », nous dira un citoyen, avant qu’un autre ajoute : « De nouvelles lignes (Eto) ont été créées récemment vers plusieurs localité comme Misserghine, Boutlèlis et Tafraoui.
Notre commune mérite également une initiative de la part de cette société pour mettre en place des bus, afin de minimiser la crise de transport entre Oran et Arzew ».
Notons que l’Eto a lancé, il y a quelques mois, 21 nouvelles lignes de transport urbain et suburbain, dans le cadre de l’opération de renforcement de l’ETO par 100 bus loués auprès d’un opérateur privé, dans le but de répondre à la demande de plus en plus croissante sur certaines lignes traditionnelles, mais aussi, celle exprimée par certains quartiers et cités qui accueillent de nouvelles populations dans le cadre du programme de relogement entrepris par la wilaya d’Oran. En outre, plus d’une cinquante de nouveaux bus viendront renforcer le parc roulant de l’entreprise publique de transport urbain de la wilaya d’Oran très prochainement. Notons que l’ETO disposait auparavant d’un parc de 50 bus, desservant six (06) lignes de transport urbain et suburbain, à savoir les lignes B, B1, 3, 51, 11 et 37.
Notons que les nouveaux bus de l’ETUSO, assurent actuellement une dizaine de nouvelles lignes, entre autres (A) assurant la liaison entre Gambetta et le quartier des Amandiers, 16 entre Aïn El Beida et la gare au quartier du Plateau, ainsi que d’autres lignes, desservant El Kerma, El Braya et Hassi Ameur.
Fethi Mohamed