samedi , 14 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Création de dix nouvelles wilayas dans le Sud </span>:<br><span style='color:red;'>Les localités concernées bénéficieront d’un programme de développement</span>

Création de dix nouvelles wilayas dans le Sud :
Les localités concernées bénéficieront d’un programme de développement

Alors que la dernière décision du gouvernement portant création de dix nouvelles wilayas au Sud du pays a été bien accueillie par la population des localités concernées, beaucoup de questions restent encore à éclaircir.

C’est dans cette optique que le directeur général des libertés publiques et des affaires juridiques du ministère de l’Intérieur Abderrahmane Seguini, a tenu à avancer un nombre de détails sur ce projet jugé prometteur pour les régions du sud du pays, que ce soit sur le plan politique ou économique. Il a aussi détaillé la manière par laquelle les dix nouvelles wilayas seront financées.
Il a expliqué d’emblée, qu’il s’agit d’un découpage territorial et non administratif, indiquant qu’il y a deux projets qui ont été décidés lors du dernier conseil des ministres.
«Le premier projet aura la mission de diriger les dix circonscriptions administratives des wilayas du sud en wilayas à plein exercice et le deuxième projet a pour objectif de créer 44 nouvelles circonscriptions administratives dans le cadre de la nouvelle réorganisation administrative, entamée déjà en 2015», a-t-il affirmé. M. Seguini a indiqué que ces deux projets font partie de la feuille de route qui a été tracée en janvier 2015 à la faveur d’un Conseil ministériel restreint où il a été décidé de passer à une réorganisation des territoires d’une manière différente à travers la création de circonscriptions administratives en premier lieu.
Il a été décidé aussi, ajoute-t-il, de «faire bénéficier ces circonscriptions administratives d’un programme de développement et de qualification en infrastructures administratives et publiques et les préparer à une phase ultérieure qui est celle de passer au rang de wilayas en plein exercice».
L’invité de la chaîne III a affirmé que la priorité a été donnée aux wilayas du sud où il y a eu la création de dix circonscriptions administratives, en 2015, comme première phase. «Ces dix circonscriptions administratives, ont bénéficié d’un programme assez important; financier principalement assuré par la caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales pour les préparer justement à avoir les infrastructures nécessaires et de mettre à niveau les différents services publics de proximité qui intéressent le citoyen», a déclaré M. Seguini. Le responsable a rappelé que la promotion des circonscriptions administratives en wilayas, répond à une aspiration profonde des populations aussi bien pour le sud que pour les Hauts-Plateaux.
L’intervenant a annoncé dans ce cadre, concernant le sud «une réorganisation au sein de ces circonscriptions où il y aura la représentation de l’ensemble des services de l’État; ça ne sera plus de directions déléguées mais des directions de wilayas ayant les pleins exercices».
Il a affirmé que pour chaque wilaya créée, le wali sera installé qui sera accompagné avec toute son administration.
Par ailleurs, M. Seguini a affirmé que «la nouveauté par rapport aux circonscriptions administratives, c’est qu’il y aura la partie politique, donc, la partie qui représentera la population où celle-ci va participer à la gouvernance des nouvelles wilayas».
Il a indiqué enfin, que le projet de création des nouvelles wilayas a été mûrement réfléchi, citant la loi de 2010 portant schéma national de l’aménagement durable du territoire, assurant que le département de l’intérieur est en train d’appliquer ces lignes directrices.
Samir Hamiche