mardi , 25 septembre 2018
<span style='text-decoration: underline;'>CAN 2019 / Qualif - 2ème  J - Gr D / Gambie - Algérie  </span>:<br><span style='color:red;'>Les Verts accrochés à Banjul</span>
© Capture écran

CAN 2019 / Qualif - 2ème J - Gr D / Gambie - Algérie :
Les Verts accrochés à Banjul

La sélection algérienne de football version Djamel Belmadi, s’est contentée du point de match nul pour sa première sortie officielle face à son homologue gambienne (1-1) samedi soir à Banjul en match de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019), groupe D .

A la faveur de ce nul  pris en Gambie dans des conditions de jeu  difficiles, les Verts s’emparent provisoirement de la tête du groupe D avec  quatre points et une longueur d’avance sur le Bénin qui joue dimanche à  Lomé contre le Togo. Le match Gambie-Algérie avait failli ne pas se jouer suite à  l’envahissement du terrain par plusieurs dizaines de supporters, venus  recevoir les premiers soins sur la main courante, après que des bousculades  dans les tribunes aient généré plusieurs blessés. Ce match avait drainé en effet les grandes foules et le stade de Bakau a  fini par s’avérer trop exigüe pour les contenir toutes, ce qui a laissé  planer le doute quant au déroulement de la rencontre.  Celle-ci a finalement débuté avec environ 90 minutes de retard et malgré  l’importante agitation qui a précédé le coup d’envoi, les deux équipes sont  très vite rentrées dans le match et se sont données coup pour coup,  pratiquement dès la première minute de jeu. L’occasion la plus franche côté algérien est survenue à la 19e, suite à un  exploit individuel de Ryad Marrez, et dont le tir à raz de terre avait  frôlé le poteau. Une chaude alerte à laquelle les Scorpions n’ont pas tardé à répondre,  puisque douze minutes plus tard, Sanneh a failli tromper la vigilance du  gardien Raïs M’Bolhi d’une belle tête croisée (31′). Le jeu est resté ouvert et équilibré jusqu’à la fin de la première  mi-temps, mais sans apporter le moindre changement au score. Les deux  équipe ont donc rejoint les vestiaires sur un score vierge. Après la pause, Les Verts ont vu leurs efforts récompensés d’entrée de  jeu, car suite à un long dégagement de la défense algérienne, Baghdad  Bounedjah a réussi à chiper le ballon à son vis-à-vis, avant de se jouer du  reste de la défense gambienne et ouvrir le score d’un tir bien placé (47′). La joie des Algériens a été cependant de courte durée, puisque dès la  remise en jeu, les Scorpions ont lancé une attaque meurtrière, grâce à  laquelle ils ont égalisé. En effet, suite à un long déboulé de Lamine Jallow sur l’aile droite, le N  11 Assan Ceesay a hérité d’un centre tendu au deuxième poteau et a trompé  M’Bolhi d’un tir à bout portant (1-1).  Malgré ce coup du sort, les verts ont continué à attaquer, avec l’espoir  de reprendre l’avantage au score, mais sans succès. Les entrées en jeu  d’Islam Slimani et Sofiane Feghouli ont certes dynamisé le jeu offensif des  Verts, mais la réussite n’était pas au rendez-vous. Le score est donc resté d’un but partout, jusqu’au coup de sifflet final,  mais le point récolté suffit au bonheur de la troupe à Djamel Belmadi, qui  prend provisoirement la tête du Groupe (D), en attendant le déroulement du  match Togo – Bénin. Les deux premiers à l’issue des six journées inscrites au programme de  cette phase de groupe se qualifieront pour la phase finale de la CAN-2019,  qui se déroulera au Cameroun.