jeudi , 14 novembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>CAN-2019 </span>:<br><span style='color:red;'>Les Verts s’offrent une personnalité</span>

CAN-2019 :
Les Verts s’offrent une personnalité

Même si la sélection algérienne de football n’a pas réalisé le match parfait dimanche soir face au Kenya (2-0) pour son entrée en lice à la CAN-2019 en Egypte, beaucoup de signes positifs ont été relevés dans la prestation des «Verts».

Comme il fallait s’y attendre, les coéquipiers du nouveau capitaine Riyad  Mahrez ont répondu présent dès les premières minutes de la partie. Ils ont  «asphyxié» leur adversaire du jour, loin d’être un foudre de guerre, et  surtout gagner les duels, histoire de marquer leur territoire face à une  équipe kényane qui signait son retour sur la scène continentale après 15  ans d’absence. La différence de palier entre les deux équipes se ressentait au fil des  minutes. Les joueurs du sélectionneur Djamel Belmadi ont su maîtriser leur  sujet durant la majeure partie du match, évitant notamment de tomber dans  le piège de la facilité. Ils sont ainsi parvenus à dissiper les doutes au  bout de la première période avec deux buts signés Bounedjah (34e, sur  penalty) et Mahrez (42e). A ce moment-là de la rencontre, les «Verts» tenaient déjà leur victoire  entre les mains et n’avaient plus qu’à gérer la suite des débats.  La sélection nationale, toutes générations confondues, avait souvent  éprouvé des difficultés lors des matches inauguraux. Et les statistiques  sont là pour le confirmer : depuis la première participation en 1968, les  Algériens ont disputé 17 éditions, ne gagnant que 4 fois le match  d’ouverture : 1982 face à la Zambie (1-0), 1984 devant le Malawi (3-0),  1990 face au Nigeria (5-1) et 2015 contre l’Afrique du Sud (3-1). L’Algérie a assuré donc l’essentiel au début du rendez-vous égyptien, deux  années après avoir été tenue en échec par le Zimbabwe (2-2), à l’occasion  de son entrée en lice à la CAN-2017 au Gabon. Ce cinquième succès inaugural face aux «Harambee stars» pourrait être le  signal de la «résurrection» d’une équipe en pleine reconstruction et dont  l’objectif est de jouer son va-tout jusqu’au bout dans cette 32e édition de  CAN.
==Confirmer face au Sénégal==
Jeudi prochain au stade 30-Juin du Caire (18h00 algériennes), les «Verts»  affronteront un adversaire d’un autre calibre, le Sénégal, facile vainqueur  dimanche de la Tanzanie (2-0), en l’absence de son joueur-vedette Sadio  Mané (Liverpool), suspendu pour cumul de cartons et dont le retour se fera  face à l’Algérie. Le duel tant attendu de ce groupe C sera certainement âprement disputé  entre deux sélections qui tâcheront, chacune, de terminer en tête de cette  poule. L’enjeu sera donc de taille, d’autant plus qu’un deuxième succès de  suite pour l’une ou l’autre équipe sera synonyme de qualification pour les  1/8 de finale.  L’Algérie va rencontrer les «Lions de la Teranga» pour la troisième fois  de suite en phase finale du tournoi continental. Lors de la CAN-2015 en  Guinée-équatoriale, les «Fennecs» s’étaient imposés 2-0 avant que les deux  pays ne fassent match nul deux années plus tard à la CAN-2017 au Gabon  (2-2). Déjà mis sur orbite, les «Verts» seront appelés à confirmer leur bonne  entame de tournoi face aux Sénégalais, considérés par les observateurs  comme l’un des favoris pour le sacre final. «Face au Sénégal, ce sera un rendez-vous difficile, on joue face au favori  de cette CAN, dernier mondialiste, il y aura l’entrée en jeu de Sadio Mané.  Ce sera difficile, j’espère que nous serons prêts pour cette rencontre», a  indiqué Belmadi. Si l’Algérie pourra disposer de l’ensemble de son effectif pour ce  deuxième match de la compétition, le Sénégal sera probablement privé des  services de son défenseur central Salif Sané (Schalke 04/ Allemagne),  blessé à la cheville dimanche face à la Tanzanie. Au terme de la première journée, l’Algérie et le Sénégal occupent  conjointement le poste de leader avec 3 points chacun, devant la Tanzanie  et le Kenya qui ferment la marche avec un zéro pointé. Lors de la deuxième journée prévue jeudi, l’Algérie défiera le Sénégal  (18h00 algériennes), alors que la Tanzanie affrontera son voisin le Kenya  (21h00 algériennes). Les deux premiers de chaque groupe ainsi que les  quatre meilleurs troisièmes sont qualifiés pour les 1/8 de finale.