samedi , 20 octobre 2018
<span style='text-decoration: underline;'>Algérie-Bénin </span>:<br><span style='color:red;'>Les Verts veulent la victoire et la 1ère place</span>
© APS

Algérie-Bénin :
Les Verts veulent la victoire et la 1ère place

La sélection algérienne de football affronte le Bénin vendredi à 20h45 au stade Mustapha-Tchaker de Blida pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la CAN-2019, avec l’ambition de s’imposer pour prendre seule la tête du groupe D.

Les Verts occupent ac
tuellement la première
place du groupe D en compagnie  des «Ecureuils» du Bénin avec 4 points à la veille du rendez-vous de Blida  que le sélectionneur Djamel Belmadi veut coûte que coûte gagner. Il l’a  d’ailleurs clairement exprimé, mardi lors de sa conférence de presse, en  déclarant qu’»aucun autre résultat que la victoire ne sera acceptable»  d’autant qu’il «s’agit d’un match à domicile». Les coéquipiers de Riyad Mahrez préparent cette échéance depuis lundi au  Centre technique de Sidi-Moussa (Alger) sous la houlette de Djamel Belmadi  qui s’est dit «conscient que le Bénin fera certainement le maximum pour  essayer de repartir avec un bon résultat», mais d’après lui, la sélection  algérienne n’est pas prête à céder le moindre point. Les deux sélections vont se rencontrer à nouveau le 16 octobre à Cotonou,  pour le compte de la 4e journée des éliminatoires de la CAN-2019.  Face à cette réalité, le sélectionneur algérien a évoqué l’éventualité  d’un turn-over destiné à apporter du sang neuf dans le groupe et augmenter  par la même occasion les chances de performance. «Les deux matchs se dérouleront à seulement quatre jours d’intervalle. Si  on inclut le déplacement et le temps de repos, il ne reste plus grand  chose. Donc, l’idéal serait de faire tourner l’effectif, en alignant des  joueurs bien frais pour présenter une équipe compétitive», qui, selon lui,  pourra prétendre à la réussite d’un bon résultat. Vingt-trois (23) joueurs ont été convoqués par Belmadi pour les deux  prochains matchs face au Bénin. La liste est marquée par le retour en  sélection nationale de Djamel Benlamri (Al Chabab Essaoudi), Adem Ouanas  (Naples), Ishak Belfodil (TSG Hoffenheim), Youcef Attal (OGC Nice) et  Yassine Benzia (Fenerbahçe). Blessé, Islam Slimani a cédé sa place à Oussama Darfalou. En prévision de la double confrontation face à l’Algérie, la sélection du  Bénin a effectué un court stage de préparation à Paris, dirigé par le coach  français des «Ecureuils» Michel Dussuyer. Un groupe de 15 joueurs avait  pris part à la première séance, lundi. Les trois joueurs béninois évoluant  dans le championnat tunisien (Jacques Bessan, Marcellin Koukpo et Chaona  Chamsdeen) rejoindront le groupe directement en Algérie. Tout comme Michaël  Poté qui joue en Turquie, selon la Fédération béninoise de football. D’autre part, l’encadrement technique du Bénin devra se passer des  services de Mama Séïbou pour les deux matches face à l’Algérie. Le milieu  de Touloun (France) traîne une blessure dont la nature n’a pas été  communiquée.  La rencontre aller entre l’Algérie et le Bénin sera arbitrée par un trio  guinéen dirigé par Ahmed Sekou Touré qui sera assisté de ses compatriotes  Aboubacar Doumbia et Sidiki Sidibe, alors qu’Ousmane Jacob Camar est  désigné, lui, comme 4e arbitre.  La match retour sera dirigé par un trio arbitral namibien sous la conduite  de Jackson Pavasa. Les deux premiers de chaque groupe à l’issue des six journées de la phase  de poules se qualifieront pour la CAN-2019 prévue au Cameroun.