vendredi , 19 avril 2019
<span style='text-decoration: underline;'>MCO 0 PAC 2 </span>:<br><span style='color:red;'>L’humiliation</span>

MCO 0 PAC 2 :
L’humiliation

Après avoir repris confiance en revenant avec le point du nul, mardi passé, de Ain M’Lila, les Hamraoua, dans l’obligation de se reprendre, ont été fortement surpris ce vendredi par une fougueuse équipe du PAC qui a disposé du MCO par 2 à 0 dans un match à sens unique, comptant pour la 21ème journée du championnat de ligue Une.

En effet, le PAC qui carbure à plein régime et qui reste sur une belle victoire contre la JSK, n’a laissé aucune chance aux Hamraoua. Mal en point après les deux semi-échecs concédés à domicile face à la JSS et contre l’USMBA, les Rouge et Blanc d’El Hamri n’ont pu faire mieux que limiter les dégâts, car, le score aurait été plus lourd, n’était-ce la baraka du gardien Litim. Dès le coup d’envoi de la partie, les Hamraoua ont tenté de prendre les choses en mains, en restant prudents en défense et en procédant par des contres rapides, mais les bonnes intentions des papistes et leur vivacité, ont faussé les calculs des coéquipiers de Sebbah. Les hommes de Cavalli arrivent à se procurer une première occasion par Mansouri et par la suite par Toumi, suite à une balle arrêtée, mais en vain…Les visiteurs se reprennent fortement par la suite et se procurent pas moins de 5 occasions franches de scorer, non concrétisées par manque d’efficacité de Zorgane, Benayad ou de Naidj devant les buts.
Les Hamraoua évitent un score lourd et le doivent aussi au gardien Litim plein d’assurance. Les Rouge et Blanc d’El Hamri sortent quelque peu de leur torpeur pour se porter en avant. El Mouaden arrive à placer un bon tir des 20 mètres qui a failli tromper Moussaoui. Au retour des vestiaires, c’est le même scénario qui se répète. Le PAC instaure sa domination face à une équipe du MCO amorphe et méconnaissable, ne pouvant rien faire face à de jeunes éléments plus techniques et pleins de vivacité. Presque toutes les tentatives de scorer en cette seconde période étaient à l’actif du Paradou AC.
Tahri rate le cadre à deux reprises, Zorgane bute sur Litim et les occasions se succèdent avec cette bonne occasion de Naïdji qui voit son ballon buter sur le poteau droit de Litim.
Les visiteurs poussent à fond et leurs efforts ont été récompensés lorsque le tonitruant Naïdji sème la défense du MCO, dribble et ouvre la marque. Ne s’arrêtant pas là, le même Naidji récidivera par une seconde réalisation qui sciera les jambes des Hamraoua devant leurs nombreux supporters médusés. Une victoire somme toute Logique de cette équipe du PAC qui recèle de bons jeunes pétris de qualités, contrairement à El Hamri qui devra méditer bien longtemps de cette amère défaite à domicile. Les réserves quant à eux, ont fait mieux que leurs ainés, pour venir à bout de leurs homologues du PAC sur un score de 2 à 0.
B.Sadek