dimanche , 26 janvier 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue Une | 28ème journée  USM Alger 6 - USM Bel Abbés 2</span>:<br><span style='color:red;'>L’humiliation…</span>

Ligue Une | 28ème journée USM Alger 6 - USM Bel Abbés 2:
L’humiliation…

Que dire de cette lourde défaite, jamais concédée par une équipe de Ligue Une cette saison. Un six à deux est synonyme d’humiliation, pour cette USMBA orpheline dans sa terre natale. Et il faut le préciser, tous sont coupables, staff technique, qui n’a pas su gérer une crise ‘fabriquée’, staff administratif, qui laissa le club à la croisée des chemins, et surtout les joueurs qui se sont bien moqués de leur équipe, suite à une grève de deux semaines, et une préparation d’un si important match en quelques jours. Adulés jusqu’à l’extrême par leurs supporters, les joueurs du club phare de la Mekerra ont su comment rendre la monnaie, à leurs fans par cette mascarade du stade Bologhine, de mercredi passé. Quant à la rencontre, les algérois de l’USMA ont bénéficié, d’un adversaire en vacances, et d’un coup de pouce de l’arbitre, Achouri, privant El Khadra d’un pénalty indiscutable et d’un but de Koudri, qui a amorti le cuir par son bras droit.
Face à un adversaire inerte, Derfelou du côté de l’USMA ouvre tôt le score, dès la neuvième minute de jeu. 14ème minute, servi par Zouari, Balegh face au gardien Zemmamouche ajuste son lob, mais il fallait compter sur la transversale, qui sauva les locaux. Abdelkrim Zouari remet les pendules à l’heure à la 22’, sur un splendide coup franc, dans la lucarne de Mohamed Lamine Zemmamouche. On a cru à un sursaut d’orgueil, de la part des protégés de Chérif El Ouazzani, mais Meftah Rabie ajoute le second but, presque identique à celui de Zouari, en plaçant le cuir dans la lucarne de Ghoul. Dans la minute additionnelle, avant le repos, Meziane parvient à alourdir l’addition, en inscrivant le troisième but.
Après la pause, les visiteurs s’écroulent totalement, avec un milieu absent, composé des Sidhoum, Tabti, Zouari et Bounoua, et pour enfoncer le clou, une défense alignée des Khali, Ben Abderrahmane, Chérifi et Yaghni passoire, comme si on voulait rattraper un repos bien mérité, des dix premières journées de Ramadhan, par cinq jours d’entrainement. 52’, Meftah bénéficie d’un pénalty, mais il fallait compter sur un gardien, Ghoul Nadjib, qui effectua une parade et sauva sa cage. L’un des meilleurs portiers du championnat, qui ne mérite nullement cette mascarade, de la part de ses coéquipiers. Six minute après, centre tir de Meftah, le ballon est stoppé par le poteau droit, et Bourennane se trouve seul, pour aggraver le score, par une quatrième réalisation. La balade des algérois continue avec un cinquième but de Koudri, (64’) et encore Beldjillali Kaddour, absent tout au long de la saison, et qui parvient à inscrire la sixième et dernière réalisation. Après les déchets de Kouriba, Tabti et Lamali, Bounoua inscrit le second but sur pénalty, dans la seconde minute du temps additionnel. Merci donc à ces ‘vedettes’, qui ont réussi à remercier le public pour son soutien, de cet historique six à deux.

B. Didéne