mercredi , 27 mai 2020

:
L’importance de la communication

En ces temps de pandémie mondiale, le confinement est présenté comme seul traitement efficace contre la propagation de la maladie. Tous les gouvernements de la planète insistent sur la distanciation sociale et en font le remède le plus efficace du moment, pour combattre le coronavirus. L’on sait cela parce que les politiques et les scientifiques ont largement communiqué sur le sujet. Les être humains ont reçu le message cinq sur cinq et du jour au lendemain, la terre ne s’est certes pas arrêté de tourner, mais l’activité économique, culturelle et sociale a totalement cessé dans le monde entier. Sans exception aucune. L’impact est donc terrible pour l’humanité, dont la moitié s’est mise en berne et l’autre moitié ne tardera visiblement pas à passer au confinement au vu de la vitesse de progression de la pandémie. Cette situation exceptionnelle dure depuis plusieurs semaines et risque de durer encore plusieurs mois. Personne n’est en mesure de prédire la fin de la pandémie ni ses conséquences sur la vie de tous les êtres humains qui peuplent la terre. Cela est un fait déjà établi par les politiques et les scientifiques.
Il restera quoi de l’activité humaine après la sortie du confinement ? La question est très opportune, sachant qu’après plusieurs mois de distanciation sociale, il y aura forcément de nouveaux comportements de nouveaux modes de communication au quotidien. En s’abstenant de se toucher durant plusieurs mois, peut-on penser que cela n’impactera pas les habitudes des uns et des autres ? Les psychiatres affirment qu’il y aura forcément des conséquences psychologiques au confinement. Là aussi, personne ne peut deviner ce qu’il adviendra de l’état psychologique des hommes et des femmes, sortis du confinement.
Ce qu’il y a lieu de retenir dans cette pandémie, c’est qu’elle a surpris les êtres humains par sa fulgurance. Mais dans le même temps, on retiendra également qu’il existe un facteur déterminant de part sa transversalité. Il s’agit de la communication qui s’est mondialisée et donc, permis à toute personne habitant à des dizaines de milliers de kilomètres du premier foyer de la pandémie, de savoir ce qu’il peut affronter. Elle a aussi permis à des Etats d’imposer un couvre-feu avec l’assentiment de la population. C’est dire donc, qu’en ces temps de pandémie mondiale, le confinement est la seule solution, mais la communication aura été le meilleur moyen de raccourcir les distances et permettre à l’humanité ou du moins à une partie, de prendre des mesures préventives.
Par Nabil.G