dimanche , 24 mars 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Le général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah souligne</span>:<br><span style='color:red;'>«L’importance d’une armée professionnelle agissant dans le cadre des lois de la République»</span>

Le général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah souligne:
«L’importance d’une armée professionnelle agissant dans le cadre des lois de la République»

Le général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, réitère une nouvelle fois la nature de la relation qui lie le peuple à son Armée, assurant que les ambitions de l’ANP sont également celles de l’Algérie et des citoyens.

Dans une allocution prononcée lors de sa visite effectuée hier, à l’Ecole Nationale Préparatoire aux Etudes d’Ingéniorat à Alger, le Vice-ministre de la Défense nationale, a parlé sur l’importance d’une armée professionnelle qui agit conformément aux lois de la République et œuvre à la préservation de la confiance de son peuple. Il a souligné «l’importance d’ «une Armée professionnelle de par sa performance et son raisonnement, qui agit conformément aux dispositions des lois de la République, selon l’envergure et la nature des missions qui lui sont assignées, professionnelle également, de par l’assimilation des paramètres à même de préserver en permanence le capital de confiance de son peuple».
Évoquant longuement le volet de la formation, il a souligné les «grands pas» franchis par l’appareil de formation, grâce à l’appui constant et continu accordé à ce secteur dans l’ensemble des domaines et spécialités, affirmant que «tout ce qui a été réalisé jusqu’à présent, dans le domaine de la science, de la connaissance et de la formation, est d’une extrême importance, et une source de satisfaction».
Il a indiqué dans ce cadre, que l’Armée accorde une grande importance au savoir et à la science. «Nous suivons la teneur avec une rationalité et persévérance extrêmes, en vue de permettre à notre appareil de formation, avec tous ses établissements et ses structures, d’accomplir les nobles missions qui lui sont assignées» a-t-il dit.
Affirmant, l’ANP formera une élite de cadres pluridisciplinaires, capable de suivre et de s’adapter aux évolutions scientifiques et technologiques, et d’emprunter les multiples voies permettant de s’ouvrir davantage sur l’avenir, avec une vision clairvoyante à même d’envisager l’avenir et de mieux déceler ses exigences, afin d’atteindre les objectifs escomptés. Ayant parlé longuement sur la formation, Ahmed Gaïd Salah a estimé «que l’un des facteurs importants ayant contribué au succès du processus pédagogique de notre appareil de formation, est son souci permanent de faire partie intégrante du système éducatif national, de faire corps avec les valeurs de son peuple et les fondements de son identité nationale, faisant ainsi de lui un des éléments qui contribuent à la promotion du secteur de l’Education et de l’enseignement dans notre pays, dans sa conception militaire, adaptée aux spécificités de la profession militaire et de ses besoins urgents».
Il affirme être certain que la facilité qui caractérise l’intégration des nouvelles recrues dans le cursus pédagogique et de formation, dispensé dans les rangs de l’ANP, est la meilleure preuve de la cohérence entre l’environnement professionnel militaire et le vivier populaire, d’où notre appareil de formation puise sa composante humaine.
Il aussi salué «la qualité de la ressource humaine élite, issue des différents établissements de formation militaires, atteinte grâce à la clairvoyance de la stratégie adoptée qui repose sur une vision et des objectifs de court, moyen et long termes».
Par ailleurs, Ahmed Gaïd Salah a affirmé que notre appareil de formation œuvre inlassablement, à prendre en charge l’aspect de sensibilisation, l’objectif étant de former des cadres compétents et qualifiés dans tous les domaines militaires, jouissant d’une capacité de percevoir la vitalité des missions qui leurs sont assignées.
Il a affirmé que celui qui est «conscient de la sensibilité de ses missions envers son pays, et qui arrive à atteindre de hauts niveaux de compétence dans les différentes spécialités, réussira, sans nul doute, à acquérir les caractéristiques du citoyen modèle, et sera également, au vu de sa profession, un bon militaire; tel est le summum de la complémentarité entre profession et conscience, dont la promotion en permanence incombe au secteur de l’enseignement et de la formation.
Alger: Samir Hamiche