vendredi , 20 septembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Zeghmati à Oran </span>:<br><span style='color:red;'>«L’indépendance de la justice n’est pas un privilège accordé au juge mais une responsabilité»</span>
© OT / Lazreg

Zeghmati à Oran :
«L’indépendance de la justice n’est pas un privilège accordé au juge mais une responsabilité»

Le juge est une pièce maitresse du secteur de la Justice, leur rôle est primordial dans l’instauration d’un Etat de droit loin de toutes pressions extérieures.

Le Ministre de la Justice, Garde de Sceaux Belkacem Zeghmati, est revenu hier lors de sa visite à Oran, sur l’importance du rôle des magistrats pour se prononcer entre les citoyens en toute neutralité surtout dans ce contexte de Hirak qui a éclatè le 22 février dernier. L’intervention du Ministre lors de l’installation d’Antar Menaour en tant que Président et Regguaz Mohamed au poste de procureur général de la cour d’Oran, s’est axée en majorité sur le rôle des magistrats. Il a mis l’accent sur la nécessité du respect par les magistrats de l’obligation de réserve et le code déontologique. Pour arriver à une justice neutre non influencée. Le Ministre a souligné également que l’indépendance de la justice n’est pas un privilège accordé au juge mais une responsabilité qui l’oblige à trancher entre les gens en toute conscience et neutralité selon la loi et les preuves présentées devant lui sans aucune influence extérieure. «Le juge ne doit pas s’isoler de la société, le devoir incombe au juge d’être indépendant des pressions extérieures et de ne pas se retirer de la vie publique» dira le ministre, qui a appelé les différents acteurs du secteur de la Justice à une prise de conscience de la spécificité de la responsabilité et la nature des devoirs qui leur incombent à l’égard de leurs pays et de leurs sociétés. «Le peuple a crié avec toute sa force pour la lutte contre la corruption et faire face à l’économie de la rente. Il a demandé également, la dignité et l’égalité des chances et le respect des droits de l’homme et de la justice sociale, mais la demande de la justice reste selon mes estimations la principale revendication dira le Ministre. Lors de son intervention, le ministre de la Justice est revenu sur l’importance de la justice dans l’application de la loi pour protéger la société et les droits des individus et leurs libertés. Belkacem Zeghmati s’est adressé également aux juges, en les qualifiant «des piliers du pouvoir juridique». Pour rappel, le ministre a effectué sa première visite après plus de 15 jours de son installation par le Président de la Nation Abdelkader Bensalah comme Ministre de la Justice, Garde des Sceaux.
Fethi Mohamed