lundi , 21 janvier 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Son 4ème congrès est prévu pour le 22 décembre </span>:<br><span style='color:red;'>L’UNA revendique plus de prérogatives aux agronomes</span>
© Ouest Tribune

Son 4ème congrès est prévu pour le 22 décembre :
L’UNA revendique plus de prérogatives aux agronomes

L’ Union nationale des agronomes a fêté hier son 25ème anniversaire de création. Ainsi, son président Yahia Zane, a rappelé hier lors de son passage au Forum du quotidien El Moudjahid, les différentes étapes vécues par son organisation professionnelle.

Cette conférence a été organisée à la veille de la tenue du 4ème congrès de l’Union nationale des agronomes prévue pour le 22 du mois en cours. Sur le sujet du congrès, M. Zane a estimé qu’il est temps de passer le flambeau à la nouvelle génération des agronomes et ce, dans l’objectif d’être au service du secteur agricole. «Nous avons installé la commission préparatoire de l’organisation du 4ème Congrès de l’Union depuis juillet passé. Nous avons également pu installer 22 bureaux de wilayas, les autres wilayas nous avons installé des coordinateurs qui s’occuperont des préparations du congrès au niveau de leurs wilayas» a-t-il dit avant d’ajouter que les représentants de 40 wilayas sur 48 prendront part lors de ce 4ème congrès.
Yahia Zane, a souligné les efforts consentis par les membres de l’UNA pour mettre en place un programme d’action afin de réhabiliter leur place dans l’élaboration de la stratégie agricole du pays et ce, rien que pour assurer à l’Algérien sa sécurité alimentaire. «Nous voulons que l’UNA devienne une organisation professionnelle, technique et économique» a-t-il dit et d’ajouter «nous visons d’apporter notre expertise dans des domaines divers allant de l’agriculture à l’aquaculture, ou encore la maîtrise des prix sur le marché de gros et la création de laboratoires de contrôle de la qualité».
L’UNA, souligne M. Zane, veut être une force de proposition et avoir son écho sur la scène nationale et ce, rien que pour participer au développement du pays. Il dira que l’UNA sera toujours présente et prête pour collaborer avec les partenaires, notamment le ministère de l’Agriculture et de la Pêche et autres départements. Aujourd’hui, souligne l’hôte d’El Moudjahid, l’UNA est composée d’environ 3000 adhérents alors que son objectif en 2014 était d’atteindre les 5 000 adhérents. M. Zane s’est plaint également des salaires des agronomes en disant que «les agronomes en Algérie sont les moins payés en les comparant aux autres corporations».
Intervenant lors de cette rencontre, Abdelmalek Serraï, président d’honneur de l’UNA a appelé les adhérents de l’UNA à devenir une force de proposition en traçant une stratégie de communication très efficace. Il dira également, que la mise en place d’un programme efficace semble être nécessaire pour avancer dans l’avenir. Sur un autre sujet, M. Serrai a estimé qu’il est nécessaire d’appuyer le programme du Président de la République Abdelaziz Bouteflika, concernant les concessions des terrains dans les Hauts Plateaux.
Alger: Noreddine Oumessaoud