samedi , 14 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>WA Boufarik 0 – USM Bel-Abbès 4</span>:<br><span style='color:red;'>L’USMBA au bord de l’éclatement !</span>

WA Boufarik 0 – USM Bel-Abbès 4:
L’USMBA au bord de l’éclatement !

La seconde joute amicale fut disputée avant-hier lundi par le club phare de la Mekerra en stage bloqué à Dely Brahim.

Les protégés du nouvel entraîneur Younes Iftissen, ont gagné par quatre buts à zéro face au pensionnaire de la division Deux Amateur, le Widad de Boufarik. Quatre buts inscrits par Bouda, Houari, Belhocini et le Malien Sissé, récemment recruté dans la ligne d’attaque comme l’enfant de la Mekerra, Abdelaziz Lith.
Ce dernier, un milieu de terrain enfant de Sidi Bel-Abbès, jouait au sein de l’IS Tighennif la saison passée, a signé un contrat de deux ans dans un total silence. Un silence qui fait peur surtout que l’entraîneur Iftissen refuse de travailler avec Benkabou et veut le remplacer par ses deux assistants venus d’Alger. Malgré donc cette victoire, le club vit dans une situation très délicate à cause de l’absence totale des dirigeants, la menace d’Iftissen de jeter l’éponge, la mascarade qui règne dans les jeunes catégories poussant le DTS Ezzine Zouaoui à rendre le tablier et le remplacer par des ‘volontaires’, les sept milliards de dettes envers les joueurs qui ont endossé le maillot rouge et vert, et récemment, la menace de certains joueurs comme Benmoussa de résilier leurs contrats. Une vraie anarchie qui risque d’exploser l’équipe de l’USMBA à une semaine du coup d’envoi du championnat de la Ligue Une.
B.Didéne