vendredi , 15 décembre 2017
<span style='text-decoration: underline;'>En prévision des Jeux méditerranéens 2021</span>:<br><span style='color:red;'>Mise sur pied d’un comité citoyen élargi à l’université</span>
JM 2021

En prévision des Jeux méditerranéens 2021:
Mise sur pied d’un comité citoyen élargi à l’université

Le wali d’Oran, Mouloud Cherifi a annoncé officiellement, mardi, la mise sur pied d’un comité citoyens en prévision des Jeux méditerranéens qu’abritera la ville d’Oran en 2021 et qui sera élargi à l’université.

Le chef de l’exécutif de la wilaya a souligné, lors d’une séance de travail consacrée à l’examen des projets initiés dans le cadre d’une convention de formation signée entre l’Université Oran 2 «Mohamed Benahmed» et l’Assemblée populaire de wilaya (APW), que ce comité citoyen sera formé d’experts, d’architectes, d’artistes, de représentants de la société civile et d’universitaires, «aura fort à faire pour la réussite de cet événement».
D’autre part, le wali a mis en exergue le rôle de l’université dans la formation de cadres et la construction de la société, devant une assistance formée, pour l’essentiel, de doyens des différents facultés de l’Université d’Oran 2, d’universitaires et d’élus locaux, se déclarant disposé à accompagner une telle initiative conduite par l’APW, qui s’inscrit dans la continuité et qui sera soutenue pour sa concrétisation. «La proximité entre l’université, l’administration et les instances élues du peuple doit être effective», a-t-il insisté.
Pour sa part, le recteur de l’Université Oran 2,»Mohamed Benahmed», Seddik Amroun a évoqué, dans son intervention, les termes de la dite convention, signée en novembre 2016 entre l’université et l’APW d’Oran, insistant sur la valorisation des cadres pour hisser le niveau de formation des fonctionnaires vers le haut et leur donner la chance de se mettre à niveau. Il a rappelé, au passage, la signature de plusieurs conventions dont la toute récente avec le Forum des chefs d’entreprises (FCE) avec la mise en place d’une cellule pour recenser les besoins des entreprises adhérentes à cette organisation et lancer des projets précis avec les académiciens. L’université d’Oran 2 dispose de 5 facultés et instituts, de 22 départements englobant six (6) domaines de formation dont notamment les sciences économiques, commerciales et de gestion, les sciences sociales, les langues étrangères, les sciences de la terre et le droit, ainsi que de 41 laboratoires de recherche, a souligné la vice-présidente chargée de la pédagogie à l’université, Mékakia Mehdi Mokhtaria. Elle a donné un aperçu sur la stratégie adoptée pour développer certaines filières et renforcer les capacités de formation des ressources humaines, citant l’exemple de l’institut de maintenance et de la sécurité industrielle d’Oran qui a signé une convention avec Siemens.
Le doyen de la faculté des langues étrangères, Hocine Seddiki s’est dit favorable, pour lancer des cours intensifs en langues étrangères, précisant que les cours commenceront dès que la logistique sera prête prochainement pour assurer la formation d’interprètes, de guides touristique et autres prestations.