mardi , 25 septembre 2018
<span style='text-decoration: underline;'>Adrar</span>:<br><span style='color:red;'>Necib met en service le réseau de transfert d’eau potable vers la commune de Timiaouine</span>

Adrar:
Necib met en service le réseau de transfert d’eau potable vers la commune de Timiaouine

Le ministre des Ressources en eau, Hocine  Necib, a procédé, dimanche dans la commune frontalière de Timiaouine, à la  mise en service d’un réseau de transfert d’eau potable à la satisfaction de  la population de cette collectivité (950 km Sud d’Adrar).

Le ministre a, sur site, mis l’accent sur la gestion optimale de ce projet  de grand intérêt en vue d’assurer sa durabilité, car il aura des  répercussions positives sur cette région frontalière qui accuse un déficit  en ressources hydriques souterraines.
Ce projet contribuera, outre le développement des activités agricoles dans  la région, à l’amélioration des conditions de vie de la population locale  qui a fondé beaucoup d’espoirs sur ce projet salvateur, a indiqué M. Necib. Il sera accompagné d’autres opérations, dont la réalisation de 30 puits  pastoraux à travers les territoires des communes de Timiaouine et de Bordj  Badji Mokhtar, en vue de dynamiser les activités pastorales, vocation  principale des habitants de ces régions limitrophes à la bande frontalière  Sud, a-t-il révélé.
Il est relevé, entre autres retombées positives de ce projet, la  possibilité d’irrigation d’une surface agricole de plus de 980 hectares  susceptibles de donner une impulsion à l’activité agricole dans ces régions  dans l’extrême Sud du pays. La cérémonie de mise en service s’est déroulée en présence de citoyens de  la commune de Timiaouine qui se sont félicités de cette opération «tant  attendue». Réalisé pour un investissement de plus de 2,8 milliards DA, ce projet  assure l’approvisionnement en eau potable, à travers un transfert d’eau sur  une distance de 80 km depuis le champ de captage de Tagraout, d’une  population de plus de 7.100 habitants de la commune de Timiaouine. Il comporte, outre trois forages profonds, un château d’eau de 1.000 m3,  trois stations de pompage et un réservoir de 500 m3.
Le ministre des Ressources en eau a annoncé, à cette occasion, une  enveloppe financière «conséquente» à dégager pour procéder à un diagnostic  de la situation du réseau d’assainissement dans cette collectivité. Poursuivant sa visite de travail dans la wilaya d’Adrar, Hocine Necib a  mis en service le réseau de transfert d’eau potable vers douze (12) Ksour  de la commune de Bouda (25 km d’Adrar), totalisant 12.000 habitants.
Réalisé pour un investissement d’un (1) milliard DA, ce réseau alimenté à  partir du champ de captage de Tellilène (Est d’Adrar), à travers une  canalisation d’adduction de 34 km, comporte trois réservoirs d’eau d’une  capacité de stockage globale de 1.400 m3.
Tant attendu par la population locale, ce réseau de transfert d’eau vient  mettre un terme aux problèmes rencontrés du fait de la nature saumâtre de  l’eau, en assurant une eau de qualité. Au terme de sa visite de travail, le ministre des Ressources en eau  inspectera des installations relevant de son secteur au chef-lieu de la  wilaya d’Adrar.