lundi , 21 janvier 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Tuchel </span>:<br><span style='color:red;'>«Neymar veut montrer qu’il est capable d’être un leader pour le PSG»</span>

Tuchel :
«Neymar veut montrer qu’il est capable d’être un leader pour le PSG»

Décisif dès son retour de la trêve hivernale, Neymar fait le bonheur de son entraîneur. Tuchel a toutefois expliqué qu’il devrait ménager le Brésilien.

Blessé en fin d’année, parti plus tôt en vacances au Brésil en raison de sa convalescence, Neymar est finalement revenu dans la capitale trois jours plus tôt que la date initialement prévue pour s’entraîner avec les siens. Lancé à l’occasion par Thomas Tuchel contre Pontivy en Coupe de France, le Brésilien n’a pas manqué l’occasion d’ouvrir son compteur de but pour l’année 2019.
Désormais, c’est un travail d’équilibriste qui attend le coach allemand, pour jongler entre l’envie de disputer tous les matches de sa star auriverde, la nécessité de le reposer et l’importance du turn-over.
“Je dois parler avec Neymar, afin de savoir si c’est vraiment une bonne chose de jouer tous les matches ou pas. Contre Pontivy, il est revenu en forme, avec un bon état d’esprit, et il voulait jouer 90 minutes… Mais maintenant nous devons aussi ménager son temps de jeu. Avec Ney, je dois prendre mes responsabilités, parce que si je l’écoutais, il disputerait tous les matches. C’est bien qu’il soit revenu plus tôt, avec cet état d’esprit, et qu’il ne choisisse pas ses matches. Mais j’attends qu’il joue comme ça à 100% aussi dans quelques semaines, car c’est un joueur clé, qui fait la différence“, a expliqué le technicien, qui ne souhaite visiblement pas connaitre l’absence du Brésilien, vécue par son prédécesseur lors des grandes échéances du PSG la saison passée.
Pour rappel, cette saison, Neymar est déjà impliqué dans 25 buts lors de ses 19 matches disputés toutes compétitions confondues, ayant contribué à inscrire pas moins de 17 buts lors de ses 12 matches de Ligue 1.  De quoi faire le bonheur de l’attaquant ? Visiblement oui, d’après son entraîneur.