dimanche , 15 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Djamel Mesbah</span>:<br><span style='color:red;'>«Nous devons garder la tête haute»</span>
© D.R

Djamel Mesbah:
«Nous devons garder la tête haute»

Le latéral gauche de la sélection algérienne de football, Djamel Mesbah, a qualifié de «minimes» les chances de passage en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017 au Gabon, soulignant l’importance de garder la «tête haute» en dépit de cette situation.

«Il ne faut pas se voiler la face, les chances de qualification sont minimes, si la Tunisie fait un nul contre le Zimbabwe on est éliminés. Cela va être difficile, mais on va honorer nos couleurs, on va garder la tête haute, on va essayer de travailler et préparer le match de lundi pour honorer la sélection», a indiqué le joueur de Crotone (Serie A italienne). Tenue en échec d’entrée par le Zimbabwe (2-2), l’équipe nationale a sérieusement hypothéqué ses chances de qualification suite à la défaite concédée face à la Tunisie (2-1). De son côté, le Sénégal, avec deux victoires, est la première nation à composter son billet pour le 2e tour, de surcroît à la première place. «Nous sommes très déçus, il nous faudra un petit miracle, mais on est très optimistes. Il ne faut rien lâcher, il faut toujours garder son honneur, c’est très important», a indiqué Mesbah, l’un des joueurs les plus capés de la sélection (37).
Appelé à analyser la défaite face à la Tunisie, Mesbah estime que l’équipe pouvait espérer un meilleur résultat, n’était-ce le manque d’efficacité devant les buts. «Comme face au Zimbabwe, nous avons bien entamé la partie, mais nous n’avons pas été efficaces en attaque, jusqu’à l’ouverture du score des Tunisiens, qui ont pris le contrôle du match. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes», a-t-il dit, précisant qu’il s’agit d’une «défaite collective» et qu’»il ne faut incriminer personne». Lançant un discours mobilisateur, Mesbah relève l’importance de rester solidaires dans les moments difficiles. «Une Coupe d’Afrique se perd ensemble et se gagne ensemble, nous devons rester solidaires et unis dans les moments difficiles. Maintenant, nous avons un dernier match à disputer, il faut rester positif et chercher à le gagner», a-t-il conclu.