vendredi , 20 septembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>USM Bel-Abbès</span>:<br><span style='color:red;'>Pas de licences et un second suicide au CABBA</span>

USM Bel-Abbès:
Pas de licences et un second suicide au CABBA

La défaite du MCO était attendue vu le déplacement vers Oran avec seulement des joueurs de cru et ceux qui ont porté le maillot de l’USMBA la saison passée.

Au total, 14 nouvelles recrues n’ont pas obtenu leurs licences de la part de la ligue à cause des sept milliards de dettes de l’équipe envers ses anciens joueurs. Malgré la bonne volonté des camarades du superbe meneur Ihab Belhocini, le courage n’a pas suffi devant les protégés de l’entraîneur Chérif El Ouazzani, bien soutenu par un arbitre Aouina complètement hors sujet à cause de son pénalty imaginaire au profit du MCO car, la main était bel et bien hors surface de réparation, et une jeune défense passoire composée des Zerrouki-Zaarat et Abbés. Face au MC Oran, on pouvait compter sur dix éléments titulaires nés à Sidi Bel Abbés (hormis Achour Fateh). Ce qui signifie bien, que la patte existe malgré le piston flagrant dans le choix des jeunes catégories. Une vérité qui s’est vérifiée (on l’avait signalé le mois passé) avec la défaite de 5 à 2 des réservistes de l’USMBA face à leurs homologues du MCO.
 Certains se sont réjouis de la défaite et ont ovationné la prestation positive des gars de la Mekerra samedi dernier. Sauf, que la défaite signifie toujours zéro point et on se dirige vers le pire samedi prochain dès 21 heures en recevant le CABBA pour le compte de la deuxième journée du championnat. La raison est que jusqu’à hier lundi, pas de licences pour les 14 nouvelles recrues comme l’a été signalé par l’administration qui ne sait où se cacher devant la colère des supporters. Deux entraîneurs en un mois, Iftissen pas qualifié devant le MCO, 14 nouveaux joueurs qui ne jouent pas et un suicide face au CABBA si on alignera encore des réservistes.
B.Didéne