mardi , 21 novembre 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Sécurité sociale</span>:<br><span style='color:red;'>Plus de 12 mds de DA remboursés par la CNAS en huit mois</span>
© D.R

Sécurité sociale:
Plus de 12 mds de DA remboursés par la CNAS en huit mois

Plus de 12 millions de jours d’arrêts-maladie ont été enregistrés depuis le premier janvier jusqu’au 31 août dernier. En passage hier matin sur le plateau d’ Ennahar TV, le directeur général adjoint de la Cnas, Redouane Ouguenouni a indiqué que durant la période s’étalant du premier janvier au 31 août dernier, la Cnas a remboursé un montant supérieur à 12 milliards de dinars, soit plus de 12 millions de jours d’arrêt de travail.

Selon lui, la Caisse na- tionale des assurances  sociales des travailleurs salariés (CNAS) débourse, chaque année, des sommes colossales afin de pouvoir subvenir à ces fausses maladies. Ainsi, le même responsable a estimé que ce nombre important de jours d’arrêts-maladie a causé «un lourd impact financier». « Le recours à l’arrêt-maladie n’est pas une nouvelle pratique chez les travailleurs algériens, puisqu’en 2015, le nombre de jours était de plus de 15 millions, ce qui a coûté à la CNAS plus de 17 milliards de dinars», a-t-il fait savoir. Par ailleurs, M. Ougue-nouni a appelé à la nécessité de préserver les acquis des réformes de modernisation des structures chargées de la sécurité sociale et le maintien de l’équilibre financier garant du système de sécurité sociale et du principe d’égalité dans la prise en charge médicale des citoyens. Outre les arrêts-maladie, la CNAS débourse également des sommes astronomiques dans le remboursement des médicaments, estimées à 176 milliards de dinars en 2015 et à 127 milliards jusqu’au 31 août 2017. Une facture jugée très lourde au moment où l’Etat cherche à trouver un moyen adéquat et approprié pour réduire au maximum ses dépenses sociales. Avec un niveau de couverture sociale qui avoisine les 85%, l’un des plus élevés au monde, la facture des remboursements engloutit plus de 70% des dépenses des assurances. Mais le plus inquiétant c’est le rythme de croissance des dépenses en remboursement des médicaments dans notre pays. A rappeler dans ce contexte que, la Cnas a renforcé son système de contrôle administratif à domicile pour lutter contre les abus en matière d’arrêts de travail de complaisance. Les opérations de contrôle à domicile effectuées en 2016 ont concerné 124 805 assurés sociaux dont 19 072 ont été absents et 14 473 sanctionnés, alors qu’en 2015, le contrôle a touché 107 418 assurés dont 10 521 ont été absents et 8 507 sanctionnés.

Alger:Samir Hamiche