mercredi , 27 mai 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Bilan des accidents de la route durant les 10 premiers mois de 2016</span>:<br><span style='color:red;'>Plus de 1800 morts et près de 64.000 personnes blessées</span>
© D.R

Bilan des accidents de la route durant les 10 premiers mois de 2016:
Plus de 1800 morts et près de 64.000 personnes blessées

Plus de 1800 morts et près de 64.000 personnes blessées, ont été enregistrés dans plus de 52.000 accidents de la route survenus durant les 10 premiers mois de l’année en cours, a affirmé un bilan de la Protection civile.

Alger: Samir Hamiche

Ce bilan détaillé, a fait savoir que les accidents de la route ont causé les décès de 1.835 personnes et des blessures à 64.444 autres durant les dix premiers mois de l’année 2016 pour un total de plus de 52.197 accidents dont près de 24.000 accidents ont été enregistrés sur les routes nationales.
Ces chiffres renseignent sur le fait que les routes nationales sont les plus mortelles. Sur ces routes, pas moins de 23.922 accidents ont été recensés par la Protection civile sur une durée de dix mois, soit 45,83% du total des accidents, causant la mort de 1.051 personnes soit 57,27% du total des décès et des blessures à 32.130 autres.
Les chemins de wilaya viennent en deuxième position avec 7.610 de la circulation, causant la mort de 235 personnes et 9.098 blessés. En troisième position, c’est l’autoroute Est-ouest, avec 216 morts et 7810 blessés recensés par les services de la Protection civile durant cette période pour un total de 6.007 accidents. Quant aux chemins communaux, c’est un décompte de 200 décès et de 9.066 blessés dans 8.754 accidents. Concernant les autres chemins, les services de la Protection civile ont recensé pas moins de 5.904 accidents causant les décès à 133 personnes et des blessures à 6.340 autres.
Pour les routes secondaires, celles-ci, présentent aussi des dangers particuliers, puisque il n’y a généralement pas de protection entre les deux voies de circulation et pas de glissières de sécurité sur les côtés. En cas de perte de contrôle du véhicule, on peut ainsi percuter un poteau électrique ou un arbre.

Plus de morts sur les routes en été

L’été est généralement une période durant laquelle les conducteurs se montrent moins vigilants. Les accidents sont donc plus nombreux. En effet, selon le bilan des tuniques rouges, les mois de juin, de juillet et août, les routes enregistrent plus d’accidents et de morts, vu l’augmentation de la densité du trafic et des déplacements. En clair, l’été reste toujours la saison la plus meurtrière.
En effet, le nombre de morts sur les routes durant ces trois mois, a atteint le chiffre de 668 morts représentant 36,40% du nombre total de décès. Le mois de juillet reste le plus meurtrier de l’année avec 256 morts.
Pour le nombre de blessés, ces trois mois viennent en tête avec le chiffre de 25.467 dont près de 10.000 durant le mois de juillet. Idem pour les accidents, avec 19.669 soit 37,66% du total des accidents.
Par ailleurs, la wilaya de Djelfa vient en tête du classement avec 88 décès, suivie de Bouira 84 décès puis Mascara 68 décès, Batna 67 décès et Laghouat 63 morts.
La répartition des accidents par wilaya montre que les routes de la capitale ont enregistré le plus d’accidents avec 5.428. Oran arrive en deuxième position avec 2.238 accidents suivie de Blida avec 2.141 accidents, Boumerdès en quatrième position avec 1.953 et Sétif avec 1.898 accidents.