dimanche , 16 juin 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Supervisée par la personne du wali d’Oran </span>:<br><span style='color:red;'>Plus de 44 millions de DA attribués aux démunis</span>
© OT / Adda

Supervisée par la personne du wali d’Oran :
Plus de 44 millions de DA attribués aux démunis

Pas de grogne, petite soit elle, n’a été enregistrée cette année, tout comme d’ailleurs ce fut le cas durant l’exercice de l’année passée.

La prise en charge des familles démunies, supervisée par la personne du wali d’Oran, a fini par être à la fois réorganisée, concluante touchant exclusivement les familles se trouvant dans le besoin. Autrement dit, c’est parti pour une politique que l’assistance sociale va droit à la personne se trouvant réellement dans le besoin sans que celui-ci ne soit bousculé.
Faisant le point sur l’élan de solidarité lancé à l’occasion du mois sacré du Ramadhan, pas moins de 65 921 familles ont été bénéficiaires des assistances financières arrêtées par l’Etat à la somme de 6 000 da/ famille. Le montant global, approuvé par le conseil des ministres tenu le 05 juin de l’année en cours, est de l’ordre de 445.690.200.00 Da. Les mêmes bilans ressortent que les 11 restaurants Rahma ont servi pas moins de 872 320 repas chauds au profit des familles démunies et des visiteurs de la wilaya d’Oran durant le mois du Ramadhan. Tout comme il a été procédé à la distribution de 28 464 couffins contenant des produits alimentaires au profit des familles démunies.
Le mouvement associatif, se mettant de la partie comme chaque année, n’est pas en reste en portant assistance à des familles en mal social en faisant profiter leurs enfants d’habits neufs dont le nombre exact a été arrêté à pas moins de 1 478 tenues, toutes neuves. Ces organisations inscrites dans le bénévolat ont, en collaboration avec les services sociaux, la Direction de la santé et les bienfaiteurs de la wilaya d’Oran,  opéré à la circoncision de 2500 enfants issus de la classe sociale démunie.
Ce n’est pas tout. El Bahia ou encore cette ville accueillante, ne se contentant pas de prendre en charge ses enfants, s’est entièrement solidarisée avec les enfants des autres wilayas en ouvrant, à l’occasion de cette saison estivale, ses plages à pas moins de 750 enfants venus des wilayas de Tiaret, El Bayadh, Adrar, Relizane et Mascara. Ces enfants, savourant des ressacs de la mer, ont été orientés vers les centres d’accueil et d’assistance sociale des villes de Gdyel, Ain El Türck et Arzew.
Ces établissements sont en pleins préparatifs pour accueillir un autre groupe composé de 750 autres chérubins devant venir de Bechar, Tiaret, Relizane, Ain Defla etc.  Le plan bleu ou encore la plage pour tout le monde, chaque jour, y compris pour les enfants des localités rattachés à la wilaya d’Oran, bat son plein ces derniers jours. Jusque là, les services sociaux, et sous la supervision directe de la personne de Mouloud Cherifi, ont accompagné dans les plages, 6000 petits, soit une moyenne de 350 enfants dans chaque municipalité, issus du milieu social défavorable.
Mohamed Aissaoui