vendredi , 20 septembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Les inondations continuent de faire des dégâts</span>:<br><span style='color:red;'>Plusieurs villes du pays submergées par les eaux</span>

Les inondations continuent de faire des dégâts:
Plusieurs villes du pays submergées par les eaux

En seulement 48 heures, plusieurs wilayas du pays et plus particulièrement celles se trouvant à l’Est, ont été touchées par des inondations à la suite des dernières pluies torrentielles qui se sont abattues depuis la journée de samedi.

En dépit des multiples mesures prises dans le passé, par le ministère des Ressources en eau à travers le lancement d’un plan national de lutte contre les inondations, il n’en demeure pas moins que les pluies continuent de faire des dégâts et des quartiers entiers se retrouvent sous l’eau après chaque intempérie.
Ainsi, les pluies tombées en quantités importantes durant samedi dernier, ont engendré des inondations ayant touché plusieurs wilayas du pays. Des habitations, des commerces et des véhicules se sont submergés par des remontées d’eau des pluies. Ces dernières ont également causé la fermeture de plusieurs routes dans diverses wilayas.
Il s’agit de Sétif, Djelfa, Médéa, Laghouat, Tissemsilt, Tiaret, Tébessa, entre autres. À en croire un bilan de la Protection civile, plus de 2800 opérations de secours ont été effectuées durant les dernières 24 heures, dues aux fortes pluies.
«Dans la wilaya de Béchar et plus exactement dans la commune de Beni Ounif, les «tuniques rouges» ont procédé au sauvetage de 13 personnes à bord de 4 véhicules cernés par les eaux pluviales. Cependant, un enfant de 7 ans a été emporté par la crue de l’oued Beni Ounif. Les opérations de recherche sont toujours en cours. Dans la commune d’Ain Ouassara (Djelfa), les pompiers ont également secouru 13 personnes bloquées dans 2 voitures cernées par les eaux d’un Oued en crue. Par ailleurs, plus de 178 interventions ont été effectuées par les éléments de la Protection civile au niveau de la commune de Berrouaghia à 26 km à l’est de Médéa, suite aux fortes pluies enregistrées dans l’après-midi de samedi, a affirmé la même source. «Sans provoquer, toutefois, de dégâts importants». Pour la wilaya de Laghouat, commune de Laghouat, les pompiers ont effectué plusieurs opérations d’épuisement. Ainsi, à peine quelques gouttes de pluie et c’est le pays qui se paralyse et qui se noie. Des oueds en furie font des morts, des blessés et des disparus et des habitations et des véhicules emportés par les eaux pluviales, des autoroutes défigurées par des flaques d’eau, causant des accidents de la route et d’interminables embouteillages !
Laxisme et immobilisme des responsables notamment des maires des communes malgré les conséquences subies dès l’apparition des pluies avec le lot de scenarios vécus par la population avec chaussées inondées, trottoirs envahis par les boues, automobilistes et piétons bloqués, écoliers retardés et tout le reste des impondérables cauchemars subis», affirme-t-on.
Il est à préciser que durant la journée de ce lundi et demain, des orages ponctuellement violents, seront attendus et toucheront l’Algérie et le nord de la Tunisie, affirment les services météo via un BMS.
«Localement, on attend jusqu’à 50 à 100mm d’eau dans les régions de Constantine, Tizi-Ouzou ou bien Sétif et Médéa», précise le BMS.
Ce dernier, annonce aussi qu’une activité orageuse accompagnée d’averses de pluie et de grêle, avec des rafales de vent sous orages, affectera plusieurs wilayas de l’Est du pays. Les wilayas concernées, sont Bejaia, Jijel, Skikda, Annaba, El Tarf, Souk Ahras, Guelma, Oum El Bouaghi, Constantine, Mila, Sétif, Bordj Bou Arreridj, Batna, Nord de Tébessa et Nord de Khenchela, précise le BMS, ajoutant que les cumuls prévus, atteindront ou dépasseront localement 30 mm.
Samir Hamiche