lundi , 22 juillet 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Aïn El Türck </span>:<br><span style='color:red;'>Polémique autour du projet d’un parking à étage et d’un hôtel à la place du 20 Août</span>
© Ouest Tribune

Aïn El Türck :
Polémique autour du projet d’un parking à étage et d’un hôtel à la place du 20 Août

Le wali d’Oran demande le gel du projet jusqu’à nouvel ordre.

Le projet de réalisation d’un parking à étages à la place du 20 Août sur l’emplacement d’un stade de proximité au lieu dit «Beau Séjour», continue de soulever la polémique , comme en atteste cette décision du wali d’Oran, M Chérifi Mouloud, lequel a intimé au chef de daïra d’Aïn El Türck, l’ordre, à travers une correspondance datée du 21 Mai 2019, de geler les travaux et ce , jusqu’à nouvel ordre. Dans cette même correspondance, il est indiqué que ce gel fait suite au conflit qui oppose les citoyens de la commune d’Aïn El Türck au porteur du projet.
Il a été également requis un temps de réflexion pour étudier à nouveau le dossier en question, avant de trancher définitivement dans cette affaire. Il y a lieu de souligner qu’avant cette instruction du wali, une pétition signée par près de 10 associations et comités de quartiers de la commune d’Aïn El Türck, avait été adressée aux différents responsables de la commune et de la wilaya, à travers laquelle les pétitionnaires soulèvent plusieurs points jugés en contradiction avec l’implantation dudit projet en ce lieu dit « Beau Séjour », conformément au permis de construire délivré à l’investisseur et stipulant la réalisation d’un hôtel, d’un centre commercial et d’un parking auto de 04 étages. D’abord, les pétitionnaires évoquent l’existence d’un stade de proximité réalisé en PCD et inscrit dans le PDAU, sur le site même où est projeté cet ensemble immobilier.
Ensuite, il est question du non-respect de la réglementation en vigueur concernant les réalisations sur le littoral et relative à la bande des 100 mètres, puisque la distance séparant ce projet de la mer, est inférieure à celle requise. Dans les 3ème et 4ème points, les opposants au projet soutiennent que le site en question retenu pour la réalisation du dit projet, n’est pas prédisposé à accueillir une infrastructure d’un tel volume qui de surcroît est située en plein centre ville de la commune, avec tout ce que  cela peut engendrer comme perturbation du plan de circulation.
Aussi, ces pétitionnaires demandent à préserver la seule façade maritime encore disponible à Aïn El Türck et non obturée par les ensembles immobiliers.
A noter également qu’une délégation représentant les citoyens et les associations d’Aïn El Türck, a été reçue par le wali Chérifi, qui, comme cité ci haut, avait ordonné le gel des travaux du projet. Ceci pour la genèse.
En revanche, les pétitionnaires ont dans leur requête, réclamé l’ouverture d’une enquête sur les modalités d’attribution de l’assiette    de plus de trois mille mètres carrés comprenant un stade de proximité et inscrite dans le plan directeur d’aménagement urbain (PDAU) de la commune.
Le dossier étant à l’étude au niveau de la wilaya d’Oran, le dénouement de cette affaire sera connu dans les jours à venir. Il y a lieu de noter que l’investisseur en question a bénéficié de l’assiette dans le cadre du droit de jouissance durant une période de 33 années conformément à l’acte délivré par les services des domaines pour la réalisation
Karim Bennacef