vendredi , 6 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>La protection civile sensibilise contre les risques d’asphyxie</span>:<br><span style='color:red;'>Pour «Un hiver chaud et sans risques»</span>
© D.R

La protection civile sensibilise contre les risques d’asphyxie:
Pour «Un hiver chaud et sans risques»

Les accidents liés à l’intoxication par gaz de combustion et autres, sont responsables chaque année de plusieurs victimes enregistrés par les services de la Protection civile.

Ainsi, la Direction Générale de la Protection Civile, persuadée qu’il s’agit d’un problème de prise de conscience, lance une campagne de prévention et de sensibilisation au profit des citoyens sur le danger d’asphyxie au niveau de l’ensemble du territoire national, sous le slogan «un hiver chaud sans risques» et ce, à partir du 11 novembre 2019, le coup d’envoi officiel de cette campagne est prévu à la wilaya de M’Sila.
Il convient de noter, que cette campagne s’étalera tout le long de la période hivernale où des journées portes ouvertes seront organisées au niveau des unités de la Protection Civile et des caravanes locales sillonneront les différentes localités pour faire de l’information de proximité et diffuser des messages à même de sensibiliser les citoyens sur le danger d’asphyxie et les comportements à adopter afin de préserver leurs vies et les dommages qui peuvent être générés.
Par ailleurs, les citoyens et les associations sont invités à prendre part à ces activités en se rapprochant des services de la Protection Civile au niveau des wilayas du pays. Sur un autre volet, les analyses des statistiques de la protection civile, font montrer plus de 2793 personnes incommodées par les gaz brulés, dont 1849 par le Gaz CO sauvées et 131 sont malheureusement décédées durant l’année 2018, alors que 132 décédées par asphyxie dont 113 victimes mortes suite à l’inhalation du monoxyde de carbone Co durant les 9 premiers mois de l’année en cours. Ce type d’accident ne sont pas dus au hasard ou de circonstances imprévues, la plupart de cas de décès par asphyxie causés par ces gaz, sont dus à une erreur de prévention en matière de sécurité, en général ces erreurs sont imputées essentiellement à la mauvaise installation ou le manque de ventilation, le mauvais montage et mise en œuvre de ces équipements par un personnel non qualifié.
A noter, que l’asphyxie est un terme médical signifiant l’arrêt plus ou moins long de la circulation d’oxygène dans le corps. L’asphyxie de l’humain est une urgence médicale. Sans action extérieure, l’asphyxie mène rapidement à l’inconscience puis à la mort. Une asphyxie prolongée peut également entraîner des séquelles au cerveau.
Noreddine Oumessaoud