vendredi , 23 août 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Moutons, couteaux, charbon et foin</span>:<br><span style='color:red;'>Quand Oran se transforme en grand douar</span>
© OT / Adda

Moutons, couteaux, charbon et foin:
Quand Oran se transforme en grand douar

A la veille de l’Aïd El Adha, beaucoup de quartiers d’Oran se sont transformés en des lieux de vente de moutons. En effet, à Belgaid, Hassi, Sidi Maarouf, Sidi Chahmi et Sidi El Bachir et Douar Boudejmaa, des boulevards sont réservés uniquement pour la vente du cheptel.

Des éleveurs et d’autres revendeurs entassent les moutons en proposant à des prix variés et pour toutes les bourses de 25000 da jusqu’à plus de 100.000Da.
Les citoyens sont toujours à la recherche de la bonne qualité et des prix abordables, quelques uns d’entre eux font le parcours du combattant dans plusieurs endroits pour trouver ce qu’ils cherchent, même si la mission est difficile surtout pour ceux ayant des revenus modestes. Mais cette situation a clochardisé la ville. Alors que les services concernés ont annoncé il y a quelques jours, l’existence de 80 endroits pour la vente du cheptel. Sur place malheureusement, déchets, odeurs nauséabondes, barrières métalliques, poussières et des centaines de têtes de bétail qui attendent preneur des fois sous un soleil de plomb.
A Belgaïd, un grand encombrement de la circulation se crée durant chaque après-midi, plusieurs véhicules stationnent des deux côtés de la route ainsi que des camions, ce qui pénalise la circulation routière. Sur place, nous avons constaté un grand nombre de curieux, qui cherchent à connaître uniquement les prix, les revendeurs sont également nombreux, à la venue de chaque camion chargé de bétail, ils sont les premiers à proposer des prix, pour ensuite les exposer à la vente. Ce qui se répercute sur les prix, qui sont revus à la hausse. A cela, s’ajoutent les vendeurs de charbon et des couteaux et autres ustensiles indispensables pour cette fête religieuse.
Ces derniers déposent leurs marchandises et de grandes quantités de foin un peu partout et veulent profiter de ces jours pour en tirer profit.  Par ailleurs, la Protection civile à Oran, a mobilisé tous les moyens nécessaires pour l’Aïd El Adha. Des équipes d’intervention seront mobilisées au niveau des mosquées qui enregistrent un grand nombre de fidèles lors de la prière de l’Aïd El Adha, des pompiers seront également à pied d’œuvre au cimetière d’Ain El Beida qui reçoit un grand nombre de visiteurs notamment durant la 2ème journée de cette fête religieuse. Et comme la période de l’Aïd va enregistrer une hausse de la température, les unités actuelles au niveau des forêts, seront renforcées en moyens matériels pour faire face à des éventuels feux de forêts. Une permanence sera également mise en place au niveau de l’unité principale pour coordonner les interventions en cas d’accidents de la route ou domestiques. Notons, que les différentes unités de la Protection civile à travers la wilaya, seront mobilisées en h24 pour intervenir rapidement pour sauver des vies humaines.
Fethi Mohamed