samedi , 23 novembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Aïn El Türck</span>:<br><span style='color:red;'>Rassemblement des demandeurs de logements devant la daïra</span>
© D.R

Aïn El Türck:
Rassemblement des demandeurs de logements devant la daïra

Des dizaines de citoyens, hommes et femmes, de la commune d’Aïn El Türck, se sont rassemblés hier, devant le siège de la daïra où ils ont pu avoir, une entrevue avec le chef de la daïra, M Bekkou, de retour après un congé de maladie, et le maire Smara Abdennour, à propos de la question du logement social.

Selon les demandeurs de logements, des promesses de leur relogement ont été avancées par le chef de l’exécutif de la daïra et qui consiste à établir, en première étape, une liste de 450 pré-affectations pour les quotas de logements sociaux enregistrés à Aïn El Türck, encore en cours de réalisation.
En seconde étape, il a été proposé le relogement de 400 demandeurs de logements au pôle urbain de Oued Tlélat, une fois l’aval des pouvoirs publics donné.
Il y a lieu de noter que lors de sa dernière visite de travail à Aïn El Türck, le wali d’Oran, Djellaoui Abdelkader avait rencontré les citoyens pour entendre leurs doléances et s’était engagé à y apporter les solutions qui conviennent. Toutefois, M Djellaoui, avait bien signifié que tout intermédiaire ou supposé représentant de la société civile qui se serait improvisé comme tel, n’était habilité à se substituer à la mission des autorités locales.
D’ailleurs, à ce propos, il avait chargé le maire de la commune d’être seul responsable avec la commission de daïra du logement de l’étude des dossiers des demandeurs de logements afin d’éviter toute spéculation sur le dos des citoyens et les éventuels fraudeurs.
Karim Bennacef