jeudi , 23 janvier 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue 1 (mercato d’été)</span>:<br><span style='color:red;'>Record de transferts pour le NAHD, l’USB et le DRBT, le PAC opte pour la stabilité</span>
© Illustration

Ligue 1 (mercato d’été):
Record de transferts pour le NAHD, l’USB et le DRBT, le PAC opte pour la stabilité

La période du mercato d’été de la Ligue 1 Mobilis de football, clôturée dans la nuit de lundi à mardi à minuit avec plus de 150 transferts effectués, a permis à des clubs de réaliser une véritable purge, alors que d“autres ont opté pour la stabilité, à 24 jours du coup d“envoi de la compétition.

En dépit des difficultés financières énormes auxquelles sont confrontées les formations de l“élite, certaines se sont montrées très actives sur le marché des transferts, déboursant des sommes faramineuses. Le nombre des transactions effectuées dans ce sens a confirmé l“instabilité qui marque les clubs algériens depuis plusieurs saisons, selon les observateurs. La palme d“or revient au NA Husseïn-Dey, à l”US Biskra, au DRB Tadjenanet et à l”USM El-Harrach, dont les effectifs ont connu un véritable remue-ménage. Le Nasria, Biskra et le Difaâ se sont «distingués» avec pas moins de 16 nouvelles recrues pour chaque équipe, l”USMH suit derrière avec 14 arrivées. Parallèlement au nombre élevé de joueurs engagés, le NAHD s”est passé des services de 14 éléments, ce qui explique la nouvelle stratégie «radicale» de la direction des «Sang et Or». L”Olympique Médéa, la JS Saoura et l”USM Bel-Abbès suivent de près avec 9 joueurs recrutés pour chacune de ces formations. L“ES Sétif, tenante du titre et considérée comme l“un des plus gros budgets de la Ligue 1, est restée fidèle à ses traditions durant chaque été avec pas moins de 8 joueurs recrutés. L”Entente, qui va retrouver la Ligue des champions d”Afrique dès la saison prochaine, n”a pas fait de «folies» en matière de recrutement avec des noms plus ou moins connus sur la scène nationale à l”image de Youcef Chibane (ex-DRBT) ou encore Chamseddine Nessakh (ex-MC Oran).
La JS Kabylie, le CS Constantine et le MC Oran ont décidé à leur tour de faire le grand ménage en recrutant 8 nouveaux joueurs chacun. Le MC Alger, vice-champion d“Algérie, a engagé 6 joueurs pour en libérer quatre seulement, avec en ligne de mire la double confrontation face aux Tunisiens du Club Africain en quarts de finale de la Coupe de la Confédération africaine en septembre prochain. Le «Doyen» peut se targuer d”avoir réussi l”un des bons coups de ce marché estival en engageant les services du milieu international A” Sofiane Bendebka pour trois saisons, en provenance du NAHD. Son voisin de l”USMA, 3e lors du précédent exercice, reste sans doute le club le plus stable de la Ligue 1 au cours de ces dernières saisons. Pour ce mercato estival, sa direction a recruté cinq éléments seulement, dont le dernier en date, le milieu défensif malien Somaïla Sidibé (ex-MO Béjaïa), lundi. L”USMA a opté pour la stabilité en gardant notamment l“ossature de son effectif. Elle a aussi libéré cinq éléments et prêté pour une saison le trio Abderrahmane Hamra, Kaddour Chérif et Mustapha Bengrina. Le nouveau promu en Ligue 1, le Paradou AC, réputé pour son Académie de formation, a également connu un été calme, engageant deux éléments seulement dont le défenseur malien Mohamed Sangaré, prêté une saison par l”Académie JMG de Bamako, alors que l”attaquant Abdallah Douadji est de retour à la maison après trois expériences sous les maillots du RC Arbaâ, de l”ES Sétif et du NA Husseïn-Dey.