mercredi , 24 juillet 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue 1  </span>:<br><span style='color:red;'>Retour à la case départ pour l’USMBA</span>
© D.R

Ligue 1 :
Retour à la case départ pour l’USMBA

L’USM Bel Abbès est vite retombée dans ses travers en s’inclinant sur le terrain de l’O Médéa (2-0), un concurrent direct dans la course au maintien, vendredi dans le cadre de la 17e journée de la Ligue 1 Mobilis de football.

Cette défaite, intervenant après une semaine d’une précieuse victoire à  domicile des gars de la «Mekerra» contre l’ES Sétif, freine rapidement le  club dans son élan et complique davantage sa mission pour se maintenir dans  la cour des grands. Et encore une fois, l’entraineur Djilali Zouba, qui continue d’assurer  l’intérim après le départ de Youcef Bouzidi, s’est retrouvé dans  l’obligation de miser sur plusieurs joueurs manquant d’expérience en raison  des défections en cascade enregistrées au sein de son effectif. L’ancien joueur de l’USMBA a avoué, dans une déclaration à l’APS, qu’il ne  pouvait pas aspirer pour l’occasion à un bon résultat «avec un effectif  limité». «Les conditions climatiques très difficiles régnant à Médéa ont compliqué  davantage notre mission, conjuguées à des erreurs impardonnables de mes  joueurs nous ont coûté très cher», a encore expliqué le coach des  Vert et  Rouge . Malgré cet énième revers, à l’USMBA l’on continue de garder espoir  d’éviter la relégation, surtout que les autres concurrents engagés dans la  course au maintien à l’image du DRB Tadjenanet et le MO Béjaïa, sont  revenus eux aussi bredouilles de leurs déplacements à Alger et Tizi Ouzou  respectivement, a souligné le technicien. Cependant, la priorité du staff technique de l’USMBA demeure la  récupération des joueurs blessés, à l’image de Tabti, Ait Fergane, Seguer  et Hocini, alors que le retour de Belahouel a été salué par Zouba, même si  le joueur, qui a boudé son équipe depuis plus d’un mois, devra redoubler  les efforts pour récupérer la plénitude de ses moyens. «Avec le retour progressif des joueurs cadres, on sera meilleurs à  l’avenir. Ce retour tombe à point nommé, puisqu’il coïncide avec un virage  décisif que va bientôt amorcer le championnat», a poursuivi le driver de la  formation de la ?’Mekerra’’. L’USMBA, engagée sur trois tableaux cette saison, devra cravacher très dur  pour sauver les meubles et se maintenir en Ligue 1 après avoir quitté  prématurément la Coupe de la Confédération et la Coupe d’Algérie. De l’avis des observateurs, le bout du tunnel n’est pas pour bientôt pour  ce club avide d’en finir avec une saison des plus cauchemardesques en  raison des problèmes multidimensionnels auxquels il continue de faire  face.