vendredi , 20 septembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Ain El Türck</span>:<br><span style='color:red;'>Saisie de 52 quintaux de kif traité</span>
© Photo fournie par les Gardes-côtes

Ain El Türck:
Saisie de 52 quintaux de kif traité

Cinquante deux quintaux de kif traité, telle est la quantité de kif saisie dans la nuit de mardi à mercredi par les Gardes-côtes de la façade maritime de la partie ouest du pays.

La saisie a été opérée à bord d’une embarcation naufragée appartenant à trois personnes, deux  de nationalité bulgare et une hollandaise. Ces derniers, ont été secourus. L’opération a été menée à 15 miles nautiques dans le nord de la plage de cap Falcon, administrativement rattachée à la commune et daïra d’Ain El Türck. Le trafic de drogue n’est plus un simple fait du hasard. Cette saisie est plus que révélatrice de ses ramifications internationales, d’où d’ailleurs la lutte implacable menée par tous les services en charge de la lutte contre les stupéfiants dont essentiellement les détachements de l’Armée nationale. «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des Garde-côtes ont saisi, le 21 juillet 2019, une importante quantité de kif traité s’élevant à 201,4 kilogrammes et ce, lors d’opérations distinctes menées au large de la mer à Oran, Tlemcen et Aïn Témouchent relevant de la 2e Région Militaire.
Ainsi, le bilan des drogues saisies ces dernières vingt-quatre heures par les unités de l’ANP, s’est élevé, à quatre quintaux et 63,2 kilogrammes», a précisé la même source. Dans cette prise, quatre narcotrafiquants ont été également arrêtés dans le même contexte, par des éléments de la Gendarmerie nationale à Oran de la 2e RM et à Bechar rattachée à la 3e RM», a ajouté le MDN, précisant, à titre de rappel, que «les narcotrafiquants étaient en possession de 662 grammes de kif traité et 100 comprimés psychotropes».
Mohamed Aissaoui