jeudi , 14 novembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue Une - 7ème  journée | ASO Chlef  0 – USM Bel Abbés 1</span>:<br><span style='color:red;'>Second exploit réussi par Yaïche</span>

Ligue Une - 7ème  journée | ASO Chlef  0 – USM Bel Abbés 1:
Second exploit réussi par Yaïche

Pour la première fois depuis le début de saison, l’USM Bel Abbés quitte la zone des relégables grâce à son second succès ramené à l’extérieur.

Ce sont donc sept points récoltés sur les neuf possibles par l’entraineur Abdelkader Yaïche. Ce dernier qui écopa d’une suspension d’un match, a dirigé son équipe par téléphone des tribunes en donnant les instructions nécessaires à son adjoint Zouaoui Ezzine. Avant hier, et face au promu, l’ASO Chlef sur le terrain de ce dernier, le club phare de la Mekerra arracha trois précieux points qui lui permettent de remonter à la 12ème place au classement général. A peine dix minutes du coup d’envoi, et sur une attaque des visiteurs, Belhocini passe en retrait une tête vers son avant centre Aichi, mais contre toute attente, le malheureux défenseur de Chlef, Benamrane, en voulant dégager le danger plaça une bonne tête en lobant son propre keeper Sahnoun et ce fut l’ouverture du score. 27ème minute, Bouda sert Aichi mais ce dernier rata le second but. En fin de la première mi-temps, deux occasions nettes furent ratées par les locaux. D’abord, quand Hellal loupa carrément le cadre à quelques mètres des bois de Zaârat. Ce dernier commit une bêtise en sortant hasardeusement dans la dernière minute et heureusement que les attaquants de l’équipe adverse étaient absents. Après le repos, le capitaine Kaïbou tenta sa chance à la 68ème minute sur un tir tendu et Zaârat bien placé sauva sa cage. La meilleure occasion de Chlef fut le tir de Merili des 20 mètres à la 89ème minute et c’est le poteau gauche qui sauva l’USMBA. Une joute d’un niveau assez moyen mais c’est la victoire des camarades de Fateh Achour est l’unique bonne nouvelle pour les supporters d’El Khadra, toujours sans les Hamzaoui et Belmohkhtar qui coûtent cher au club et qui sont aux abonnés absents.
B. Didéne