samedi , 14 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Fruit d’un partenariat entre l’Algérie et la Chine </span>:<br><span style='color:red;'>Séminaire sur les stratégies de formation dans le secteur public</span>
© OT / Adda

Fruit d’un partenariat entre l’Algérie et la Chine :
Séminaire sur les stratégies de formation dans le secteur public

Un séminaire sur les stratégies de formation dans le secteur public devant durer du 2 au 6 décembre a débuté hier au niveau de l’hôtel Méridien en présence de Abdelhalim Merabti, directeur des ressources humaines et de la formation du ministère de l’intérieur et des collectivités locales, de Xie Chuntao vice-ministre et vice-président de l’institution et du wali d’Oran.

Entrant dans le cadre d’une convention de partenariat signée le 4 décembre 2018 qui a prorogé un accord conclu le 14 juillet 2015 entre la direction des ressources humaines et de la formation du ministère de l’intérieur et des collectivités locales et l’Académie nationale de gouvernance de Chine, la session d’Oran se tient conformément à l’accord cadre convenu entre les deux parties pour la période 2019-2021 et ayant pour thème les stratégies de formation dans le secteur public.
Le plan d’action 2019-2021 comprend deux points principaux, à savoir la formation en deux sessions à Pékin de 50 cadres Algériens avec pour sujets le renforcement des capacités de gestion des recherches stratégiques et les stratégies de formation dans le secteur public. Dirigée par Xie Chuntao vice-ministre et vice-président de l’institution, présent à l’ouverture du séminaire, l’Académie nationale chinoise de la Gouvernance est un organe dépendant directement des autorités centrales de Pékin élevé au rang de ministère et, est chargée de la formation en matière de politiques publiques, de hauts cadres Chinois (ministres, hauts fonctionnaires d’état, etc ).
Elle est considérée comme un important centre de réflexion et de prospective du gouvernement chinois pour les stratégies nationales et l’administration publique. L’objectif de ce programme étant de faire accéder les centres de formations algériens à un rang plus élevé dans ce secteur à même de les transformer en des institutions de captage de cerveaux et d’idées au service des politiques publiques.

Rappelons que le 1er décembre est en marge de la deuxième journée du forum international sur le renforcement des capacités de gouvernance. Une convention de partenariat a été signée dimanche entre l’Algérie et la République populaire de Chine portant sur l’échange d’expériences dans le domaine de la formation et du renforcement des capacités de gouvernance. Cette rencontre a été l’occasion pour les deux parties d’exposer les perspectives de coopération entre la partie algérienne et chinoise en matière de renforcement des ressources humaines. Les deux parties ont également évoqué les moyens d’exécution du plan d’action de coopération triennal 2019/201 découlant de la convention signée lors de l’ouverture du forum.
Le Secrétaire Général du ministère de l’intérieur a souligné l’importance accordée par le département à la coopération internationale en matière de renforcement des capacités, et ce, en application des instructions de Monsieur le Ministre de l’intérieur, et pour ce faire, il a été proposé la création d’une académie algéro-chinoise pour la gouvernance de dimension africaine. D’autre part, il a plaidé pour l’implication des institutions de formation et de recherche dans le processus de la consécration de la gouvernance, tout en mettant en exergue la détermination du secteur à poursuivre le travail afin d’appliquer les programmes de formation de qualité autour de sujets d’actualité, à l’instar de la gouvernance innovante, le développement économique local intégré avec les contextes internationaux, à même de faire émerger une ressource humaine capable de s’adapter aux développements et à la mutation de l’administration.

Hakim.G