vendredi , 28 juillet 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Scouts musulmans Algériens: Groupe Es-Saada de Hamam bouhadjar</span>:<br><span style='color:red;'>Sortie champêtre de la troupe</span>
© Ouest Tribune

Scouts musulmans Algériens: Groupe Es-Saada de Hamam bouhadjar:
Sortie champêtre de la troupe

C’est le dernier jour des vacances d’hiver. Profitant du beau temps et de la douce température qui prévaut ces jours-ci, le groupe des S.M.A de Hammam Bou Hadjar, a programmé de regrouper sa troupe afin de lui offrir un vrai bol d’air sous le ciel bleu azur et le doux soleil du pays.

Organisée par les responsables du groupe, cette sortie qui répond à un objectif bien étudié, a réuni les éléments de la troupe à la lisière de la petite forêt de Sidi Ahmed Bouhadjar. Et, c’est au petit matin, à peine éclairci, que les jeunes de la troupe et les jeunes louveteaux, se sont retrouvés pour entamer leurs différentes activités relevant de ce programme de formation scoute.
Après la levée des couleurs, les jeunes éléments de la troupe, ont procédé au nettoyage et à la sécurisation des lieux qu’ils allaient occuper pour la journée. Les jeunes scouts sont ensuite dirigés par petit groupe vers une activité choisie et soutenue par le chef afin d’accomplir les tâches qui leur étaient assignées. C’est ce qu’on appelle la solidarité scoute.
Bien à l’écart des surfaces réservées aux différentes activités et sous l’œil vigilant d’un chef, les jeunes retenus pour aider à la préparation du repas de la troupe, se sont démêlés comme de vrais cuisiniers, en préparant un succulent riz pilaf. Ne dit-on pas que la débrouillardise est la devise du scout… Après une cure de santé bien méritée, la troupe s’est remise au travail pour finir ce qu’elle avait commencé la matinée.
Vers 16 heures, debout, bien alignée en ordre serré, la troupe a tenu à répéter certains chants patriotiques et chants scouts. Ce fut un moment des plus palpitants. Ce fut aussi un plaisir que de se laisser emporter par ces hymnes dédiés à la gloire des braves. On lisait sur le visage de ces jeunes, une certaine fierté et un certain orgueil. Quelques phrases toutes simples sont dites et voilà que toute la troupe qui s’exécute tel un peloton militaire bien entraîné. Des bruits de pas et des résonnances s’ensuivent en réponse à ces ordres donnés. Quelle classe !
La puissance de l’esprit scout est considérable et demeure immuable dans notre mémoire. Redécouvrir le scoutisme à travers les yeux d’adultes que nous sommes aujourd’hui, c’est revoir son enfance, ses rêves…
C’est aussi revoir les kilomètres que nous parcourions à pieds pour rejoindre tel ou tel point. C’est revenir en cette époque pour revivre avec toute sa pénibilité, le montage de notre tente dans les sombres et pluvieuses nuits. C’est aussi revivre dans toutes ses émotions, cette brave et courageuse, sentinelle que l’on montait pour sécuriser notre camp. C’était aussi et surtout cette bonne action journalière à offrir aux autres…Et j’en passe. C’est cela le scoutisme, la vraie école du patriotisme.

Mohamed Sellam