dimanche , 24 mars 2019
<span style='text-decoration: underline;'>PSG </span>:<br><span style='color:red;'>Thomas Tuchel prolongé jusqu’en 2022 ?</span>
© D.R

PSG :
Thomas Tuchel prolongé jusqu’en 2022 ?

Selon Le Parisien, l’entraîneur allemand, sous contrat jusqu’en 2020, pourrait voir celui-ci être allongé de deux saisons supplémentaires.

Comment lutter contre la sinistrose ? Comment tenter d’oublier cette terrible soirée de mercredi, qui a vu le Paris SG être éliminé en 8es de finale de la Ligue des champions après une défaite au Parc des Princes contre l’équipe bis de Manchester United (1-3) ? Nasser Al-Khelaïfi a une idée : détourner l’attention en préparant l’avenir. Ainsi, Le Parisien affirme qu’une prolongation de contrat serait dans les tiroirs concernant Thomas Tuchel. Lié jusqu’à présent jusqu’en juin 2020 avec le club de la capitale, il serait question d’allonger cette durée jusqu’en juin 2022, avec une belle revalorisation salariale à la clé. Une proposition qui aurait été formulée à l’entraîneur allemand après… la victoire à Old Trafford lors du 8e de finale aller (0-2).

 Le terrible scénario du match retour pourrait-il inverser la donne finalement ?

A priori non. Juste après le désastre mancunien, Al-Khelaïfi avait d’ailleurs tenu à affirmer : «J’ai confiance dans le coach. Ce n’est pas maintenant, juste après le match, qu’il faut réagir. On veut prendre des décisions à tête reposée.» Même si, dans le petit monde du ballon rond, il est souvent de mauvais augure d’avoir le soutien officiel de son président, celui du Qatari ne semble pas feint, mais bien sincère. D’ailleurs, aux yeux de beaucoup dans l’entourage du club parisien, celui dont l’avenir apparaît réellement menacé par l’élimination de mercredi se trouve être Al-Khelaïfi, et pas vraiment un Tuchel dont l’excellente image auprès des fans et des médias est particulièrement apprécié dans le petit émirat. Sans parler de son relationnel avec ses joueurs, jugé comme très positif. Reste à connaître cependant la position du principal intéressé… Sponsorisé par Catawiki avec Figaro Services Banksy ? Non, Blek le Rat !

En tandem avec Wenger dans un monde parfait ?

Mercredi soir, devant la presse, Tuchel était apparu extrêmement marqué. Ce qu’il n’avait pas caché avec sa franchise habituelle : «J’ai besoin d’un ou deux jours de repos à ne penser à rien. A ne rien faire.» La marque de confiance que constitue une prolongation de contrat ne peut néanmoins pas le laisser indifférent. Personne, au sein du club, ne semble en tout cas douter de sa future réponse positive. La seule ombre au tableau, finalement, concerne sa relation ombrageuse avec Antero Henrique, le directeur sportif du PSG. Tuchel pourrait profiter de la situation pour obtenir la tête du Portugais. D’autant plus aisément que celle-ci se trouverait déjà sur le billot après plusieurs mercatos sans relief et quelques choix discutés. Si Al-Khelaïfi parvenait à se mettre d’accord avec, disons-le au hasard, un certain Arsène Wenger, nul doute que l’Allemand signerait des deux pieds et des deux mains sa prolongation de contrat. Et le président du PSG de s’acheter du même coup un avenir plus paisible ? Après l’épisode mancunien, il aurait bien besoin de cela…