samedi , 4 avril 2020
<span style='text-decoration: underline;'>CSC 1 -MCO 1</span>:<br><span style='color:red;'>Un bon point de pris pour El Hamri</span>

CSC 1 -MCO 1:
Un bon point de pris pour El Hamri

Appelés à réaliser un succès en déplacement, ce lundi passé à Constantine, pour se racheter suite à leur élimination amère en coupe d’Algérie, les coéquipiers de Boutiche ne se sont finalement contentés que d’un score de parité face au CSC.

Les rouge et blanc d’El Hamri entameront la partie avec de bonnes intentions et juste après 4’de jeu, ils trouveront le chemin des filets, à la suite d’un bon coup de pied arrêté direct, bien botté par Benhamou. Les  Hamraoua, forts de cette avance au score, prennent le contrôle du milieu du terrain, en verrouillant tous les espaces. Déstabilisés, les locaux tenteront tant bien que mal à s’organiser, mais leurs actions désordonnées n’apporteront rien face à une arrière garde de l’équipe oranaise, bien placée. Le match s’équilibra par la suite, poussant les camarades de Motrani à reculer d’un cran. Les contres rapides entrepris par les Mekkaoui et Fourloul ne changeront rien, jusqu’à la fin de la première période. Au retour des vestiaires, certainement sermonnés par leur coach, les locaux se présenteront sur le terrain avec la ferme  détermination de rétablir l’équilibre. Dès l’entame de la seconde mi-temps, l’arbitre accorde un penalty aux locaux, suite à une main d’un défenseur oranais. L’attaquant du CSC Belkacemi butera sur le gardien Litim qui s’est interposé magistralement, privant ainsi l’équipe adverse de remettre les pendules à l’heure. Mais la joie des Hamraoua était de courte durée, puisque 10’ plus tard, le même joueur Belkacemi bénéficiant d’une belle passe, ne se fera pas prier  pour battre Litim. Cette égalisation donnera des ailes aux joueurs du CSC pour dominer nettement leurs vis-à-vis. Les Hamraoua, de peur d’encaisser un autre but et surtout pour  préserver ce point du nul, reculeront à la défensive en fermant toutes les issues. Après des changements opérés par Mecheri Bachir, les rouge et blanc d’El Hamri rateront lamentablement une réalisation par le rentrant Abdelhafid, qui a vu son ballon repoussé par la transversale. C’était l’ultime opportunité de la rencontre. Et c’est sur un score de parité (1-1) que l’arbitre mettra fin aux débats. L’entraineur Mecheri Bachir estime que ce point du nul, est bon pour le moral : « Ce nul est bon à prendre, après l’amère élimination en coupe d’Algérie.On s’est présenté sur le terrain de Constantine avec comme objectif de réaliser un bon résultat. On aurait pu récolter le gain du match si on avait réussi à concrétiser nos occasions ratées, notamment celle d’Abdelhafid en fin de match. Maintenant, on doit se préparer au prochain rendez-vous à domicile face à Ain M’Lila, qui aura lieu dans quatre jours ».
B.Sadek