jeudi , 21 novembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>USM Bel Abbés 2 – JS Kabylie 1</span>:<br><span style='color:red;'>Un premier succès à domicile</span>

USM Bel Abbés 2 – JS Kabylie 1:
Un premier succès à domicile

Enfin, les gars de la Mekerra ont mis fin au sigle indien de la série noire sans victoire à domicile. Avant-hier, la joute de la mise à jour de la sixième journée semblait une mission impossible vu le manque de confiance chez les coéquipiers de Hamza et la grève entamée la semaine passée pour demander leurs dus.

Face donc à une JS Kabylie menée par un ex belabbésien Bounoua, la volonté des locaux l’avait emporté devant une JSK à coup de milliards dépensés pour un recrutement et assister à une prestation médiocre de la part des camarades d’Iratni.
Dés le coup d’envoi de l’arbitre Abid Charef, ce sont les unionistes qui se sont montrés plus volontaires et décidés à faire la différence. C’est le cas de l’action enregistrée à la dixième minute de jeu sur le centre de Fateh Achour qui plaça son avant centre Aïchi. Mais ce dernier loupa le cadre, pourtant vide, face à la sortie hasardeuse du portier adverse Benbot. Le fruit de cette hargne de vaincre suivra juste un quart d’heure plus tard quand dans un cafouillage, le défenseur de l’USMBA Barka mit le cuir dans les filets de Benbot. Un but qui a totalement bouleversé les visiteurs qui n’ont à priori pas inquiété le keeper adverse.
L’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires avec ce petit avantage des locaux. Après la pause, on assista à des tentatives plus au moins timides de la part des protégés de Velud. Mais au contraire et sur une longue passe de Belhocini, ce dernier place un joli lob et double la mise à la 65ème minute. Trois minutes après, le capitaine de la JSK, Bencherifa, réduit le score sur une bévue du gardien Zaârat. Le reste de la rencontre les kabyles tentèrent de mener une pression devant le recul en défense des belabbésiens mais ce fut une domination stérile. Enfin donc, une victoire et dix points récoltés qui permettent à l’USMBA de remonter au classement général de six places, soit de la 15ème à la 9ème position.
B. Didéne