samedi , 25 mai 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Association Amel Oua Tadamoune  </span>:<br><span style='color:red;'>Une fête pour faire connaître le centre de l’enfance en détresse</span>

Association Amel Oua Tadamoune :
Une fête pour faire connaître le centre de l’enfance en détresse

L’association Amel Oua Tadamoune que préside la dynamique Madame Kouaki, a organisé ce samedi après-midi à toute une foule de femmes représentant les différents secteurs de la vie collective et publique. Parmi les invitées, on constate la présence de femmes douanières de policières du darak el watani, de la protection civile, de députés, des associations et beaucoup d’élues locales.
La grande salle de ce centre d’accueil, était pleine d’invités que madame Kouaki a profité pour faire connaître la réalité de ce centre d’accueil qui va bientôt accueillir les premiers enfants en détresse. Dans son intervention, madame Kouaki a présenté le rôle du centre et remercié les généreux donateurs qui ont aidé à la réalisation de ce magnifique projet.
Madame Kouaki a rendu hommage à la défunte Madame Bourokba Fatiha qui a été membre de l’association et qui a participé à plusieurs sorties caritatives de l’association. Plusieurs oratrices ont pris la parole pour féliciter madame Kouaki sur ce grand projet et on peut dire que c’est la première association qui a osé construire en centre de dimensions. Ce centre qui va bientôt accueillir les enfants, sera géré selon la réglementation de l’enfance et seuls les juges d’enfants autoriseront la prise en charge des enfants dans ce centre (madame Kouaki est formelle, seules les décisions du juge d’enfants permettront la prise en charge de l’enfant au centre d’accueil de l’enfant en détresse.
L’enfant aura toutes les commodités d’une vie décente et madame Kouaki tient à remercier toutes les personnes qui ont aidé à la construction de ce projet lors de cet événement. Madame Kouaki honore les pensionnaires de Diar El Rahma et des centres de vieillesse.
Adda.B