jeudi , 16 août 2018
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue une | 25ème journée (mise à jour) | MCO 0 - CRB 2</span>:<br><span style='color:red;'>Une fin de partie en queue de poisson pour El Hamri</span>
© D.R

Ligue une | 25ème journée (mise à jour) | MCO 0 - CRB 2:
Une fin de partie en queue de poisson pour El Hamri

Habitués à un classico très disputé et rehaussé par un grand spectacle de grande qualité, les Supporters d’El Hamri, venus en nombre pour soutenir leur équipe, ont été fortement déçus à la suite de l’amère défaite concédée face au CRB, dans le cadre de la mise à jour du calendrier du championnat de ligue une.

Le MCO devait renouer avec le succès à domicile, après sa lourde défaite face Sétif, lors de la précédente journée et surtout devait récupérer sa place de dauphin, mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. En effet, après une minute de silence, observée à la mémoire des martyrs du devoir, la partie débuta dans une bonne ambiance et tout présageait à une belle victoire du côté des Hamraouas, après un soutien sans faille des fans du club. Le team de Belouizdad menacé par la relégation prit les choses en main dès l’entame de la partie, en assiégeant le camp oranais et en se procurant même des occasions de scorer, sans aucune réaction des Hamraouas. Les hommes de Taoussi virent leurs efforts récompensés, suite à une réalisation de Draoui, (35’), qui reprit de la tête et trompa la vigilance du gardien Nateche. Les camarades de Ferrahi tentèrent par la suite de revenir au score, mais confondirent précipitation avec efficacité. Au retour des vestiaires, malgré des changements, les rouges et blanc d’El Hamri se firent surprendre encore une fois par un but de Draooui, (78’), qui signa son doublé dans ce match, suite à un bon centre de Belaili. Suite à cette deuxième réalisation, le camp des supporters s’échauffa et on assista à une fin de match désolante. Certains très en colère ont bombardé le terrain de projectiles et finirent par envahir le terrain, pour tenter d’agresser l’entraîneur Bououkaz et certains joueurs. Fort heureusement, le service d’ordre veillait au grain. Après ces scènes regrettables, l’arbitre Zouaoui, prit la décision sage d’arrêter la partie à la 79’et les joueur ont du quitter le terrain avec difficultés. Le match a donc connu une fin de match déplorable. Même les vestiaires des arbitres n’ont pas été épargnés par les supporters. On nous apprend, que le service d’ordre a procédé à plusieurs arrestations.

Bououkaz : « Mon équipe était méconnaissable »

Le coach Hamraoui déçu par la tournure qu’a pris cette rencontre, n’a pas caché sa colère dans son impression d’après match : « Sincèrement, mon équipe était méconnaissable et n’a pas honoré les attentes, pour se réconcilier avec les fans et surtout pour récupérer sa place de dauphin. C’est vraiment incompréhensible de perdre de la sorte. Certes, notre adversaire s’est présenté sur le terrain avec de bonnes intentions, contrairement à nos joueurs, qui ont pêché par un jeu brouillon et sans âme. Pourtant, on pouvait revenir dans le match si les occasions, qui se sont présentées à nous avaient été concrétisées, dont celle de Chibane, qui s’est écrasée sur le poteau. Perdre des points bêtement de cette manière, c’est vraiment frustrant. La déception des supporters, il faut la comprendre, vu qu’ils voulaient que leur équipe renoue avec le succès ».

B. Sadek