lundi , 18 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Alors que le reconfinement a été reconduit pour un mois dans 19 wilayas</span>:<br><span style='color:red;'>111 nouveaux cas de variants britannique et indien détectés en Algérie</span>

Alors que le reconfinement a été reconduit pour un mois dans 19 wilayas:
111 nouveaux cas de variants britannique et indien détectés en Algérie

L’Algérie a enregistré de nouveaux cas confirmés de variants du coronavirus. L’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a fait état jeudi dernier de la détection de 111 nouveaux cas de variants britannique et indien durant ces deux dernières semaines.

L’IPA a précisé que «quatre-vingt seize (96) nouveaux cas du variant britannique du SARS-COV-2 ont été confirmés durant les deux dernières semaines, alors que le nombre de cas indiens s’élève à 15 en une semaine, ce qui représente un total de cent onze (111) nouveaux cas confirmés en Algérie». L’institut a indiqué que les nouveaux variants ont été détectés grâce aux opérations de séquençage. «Dans le cadre des activités de séquençage relatives à la surveillance des variants du virus SARS-CoV-2, menées par l’Institut Pasteur d’Algérie sur les prélèvements reçus des différentes wilayas du pays, nous faisons état dans ce qui suit des nouveaux cas de variant britannique (B.1.1.7) et de variant indien (B.1.617), détectés durant les deux dernières semaines», précise la même source.
Pour ce qui est de la répartition des cas par wilayas, l’IPA a précisé que durant la période s’étalant du 4 au 12 mai 2021 et concernant les 57 cas du variant britannique, l’IPA a détaillé qu’il s’agit de 34 cas dans la wilaya d’Alger, cinq (5) à Médéa, quatre (4) à M’sila, deux respectivement à Constantine et Ouargla, trois (3) à Blida et un respectivement à Bejaia, et Bouira, El Oued, Ghardaia, Souk Ahras, Tissemsilt et Touggourt.
Durant la même période, 15 cas du variant indien ont été enregistrés à Ouargla (14) et Tizi-Ouzou (1). Pour ce qui est de la période s’étalant du 13 au 20 mai, 39 cas du variant britannique ont été enregistrés à travers les wilayas suivantes: Alger (5 cas), Oran (15), Bouira (9), Béchar (9) et Bejaia (1). Dans son communiqué, l’IPA a encore invité les citoyens «à observer de la manière la plus stricte, les règles de base énoncées dans le protocole sanitaire (port du masque de protection, distanciation physique, lavage fréquent des mains) qui représentent dans ces circonstances, la seule garantie pour freiner la propagation de ce virus et éviter plus de contaminations».

Le confinement reconduit dans 19 wilayas pour une durée d’un mois
Dans un autre volet, les mesures de confinement partiel à domicile dans 19 wilayas ont été reconduites pour une durée supplémentaire d’un mois à partir d’aujourd’hui. Le prolongement du confinement de minuit à 04 heures du matin a été annoncé par les services du Premier ministre via un communiqué rendu public jeudi dernier.
La décision qui consiste à reconduire le confinement, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, est prise sur instruction du président de la République. Il concerne 19 wilayas du pays, à savoir Adrar, Laghouat, Batna, Bejaia, Blida, Tebessa, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Sidi Bel Abbes, Constantine, M’Sila, Ouargla, Oran, Boumerdes, El Oued, Tipaza et Touggourt.
39 wilayas ne sont pas concernées par le confinement sanitaire à domicile. Il s’agit de Chlef, Oum El Bouaghi, Biskra, Béchar, Bouira, Tamanrasset, Tlemcen, Tiaret, Djelfa, Saïda, Skikda, Annaba, Guelma, Médéa, Mostaganem, Mascara, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arréridj, El Tarf, Tindouf, Tissemsilt, Khenchela, Souk Ahras, Mila, Ain Defla, Naâma, Ain Temouchent, Ghardaia, Relizane, Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Ouled Djellal, Beni Abbés, In Salah, In Guezzam, Djanet, El Meghaeir et El Meniaâ.
À signaler dans ce contexte que, comme ce fut le cas pour les anciens communiqués, les autorités locales peuvent apporter des modifications aux mesures de confinement. Ainsi, «les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination», précise le communiqué des services du Premier ministre.
L’impératif de maintenir un haut degré de vigilance pour éviter la contagion a été réitéré par la même source.
Samir Hamiche