samedi , 27 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Dans un bilan de l’ANP </span>:<br><span style='color:red;'>13 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine</span>

Dans un bilan de l’ANP :
13 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine

Les éléments de l’Armée nationale populaire ont arrêté 13 éléments de soutien aux groupes terroristes à Khenchela et à Tiaret durant la période allant du 2 au 8 décembre.

«Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’ANP ont arrêté 13 éléments de soutien aux groupes terroristes à Khenchela et Tiaret, alors que d’autres détachements de l’ANP ont découvert et détruit 12 abris pour terroristes, 3 bombes de confection artisanale, des outils de détonation et d’autres objets à Bordj Bou Arreridj, Jijel, Skikda et Boumerdès», indique un communiqué du ministère de la Défense Nationale. Ainsi, précise-t-on, «d’énormes quantités de kif traité s’élevant à 22 quintaux et 20,675 kilogrammes, ayant été introduites via les frontières avec le Maroc», ont été saisies lors d’opérations distinctes, par des détachements combinés de l’ANP, en coordination avec les différents services de sécurité.
Les éléments de l’ANP ont, en outre, dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et «en continuité des efforts intenses visant à contrecarrer le phénomène du narcotrafic» en Algérie, le MDN a annoncé également l’arrestation de «28 narcotrafiquants» durant la même période. Détaillant ces opérations exécutées «dans la dynamique des efforts continus dans la lutte antiterroriste et contre la criminalité organisée multiforme», le MDN a précisé que «des détachements combinés de l’ANP ont saisi à Nâama 14 quintaux et 83,5 kilogrammes de kif traité, tandis que 8 narcotrafiquants ont été arrêtés et 6 quintaux et 84 kilogrammes de kif traité et 1440 comprimés psychotropes ainsi qu’une somme d’argent d’un montant de 240 millions de centimes et 6270 euros ont été saisis à Béchar». Dans le même sillage, les services de la Gendarmerie nationale et des Garde-frontières «ont appréhendé 20 narcotrafiquants et saisi 53,175 kilogrammes de la même substance et (25913) comprimés psychotropes, lors d’opérations distinctes menées à Tlemcen, Oran, Sétif, Souk Ahras, Rélizane, Boumerdès, Blida, Laghouat et Tébessa», a-t-on ajouté. Par ailleurs, «des détachements de l’ANP ont intercepté, à Tamanrasset, In Guezzam, Bordj Badji Mokhtar, In Amenas et Djanet 79 individus et 17 véhicules, ainsi que 217 groupes électrogènes, 116 marteaux piqueurs, 09 détecteurs de métaux, 9 sacs de mélange de pierres et d’or brut, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, en sus de 97,217 tonnes de denrées alimentaires destinées à la contrebande», a encore indiqué le MDN. «3 individus ont été arrêtés et 03 fusils de chasse et 5 quintaux de tabacs ont été saisis, et ce lors d’opérations distinctes menées à Biskra, Tébessa, Batna et Saïda», indique-t-on. De même, «des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 19818 litres ont été déjouées à Bordj Badji Mokhtar, Tébessa, Souk Ahras et El-Tarf». Dans un autre contexte, les services de la Gendarmerie nationale et des Garde-frontières «ont arrêté 31 immigrants clandestins de différentes nationalités à Tlemcen, Nâama, Laghouat, Rélizane, Tébessa, Souk-Ahras et In Guezzam», a-t-on fait savoir. Le MDN a estimé, à ce titre, que ces «multiples opérations ayant abouti à des résultats qualitatifs», «reflètent le haut professionnalisme, la vigilance et la disponibilité permanentes de nos Forces armées à travers tout le territoire national».
Noreddine Oumessaoud